:::

Le ministre de la Culture parle de Révolution culturelle 2.0 en Chine

  • 22-11-2021
  • La Rédaction
Le ministre de la Culture parle de Révolution culturelle 2.0 en Chine
Censure de

Le gouvernement de Hong Kong a passé le mois dernier une loi liberticide sur la censure du cinéma qui interdit tout contenu de film ou documentaire qui porterait préjudice aux intérêts sécuritaires chinois. Dans ce cadre, le court métrage « Piglet Piglet » (美豬肉圓) du réalisateur taïwanais Lin Tsung-yen (林宗諺) a été rejeté du festival « Ground Up Film Society » en raison d’images des élections présidentielles avec l’apparition de la présidente taiwanaise Tsai Ing-wen (蔡英文).

Le ministre de la Culture, Lee Yung-te (李永得), lors d’une déclaration ce lundi, a dit regretter cette « révolution culturelle 2.0 » du parti communiste chinois qui affecte gravement la créativité des artistes en Chine et ceux de Hong Kong. Le ministre de la Culture a même fait un parallèle entre le président Xi Jinping (習近平) et les mesures prises par Tchang Kaï-chek (蔣介石) qui ne cessait de changer et d’adopter des lois pour prolonger son mandat mais aussi pour atteindre gravement les libertés civiles et d’expression. Le ministre a également lancé un appel aux créateurs qui désirent faire parler leur art en les invitant à Taiwan en espérant que Taiwan devienne un centre régional de liberté créative.

En réaction à la censure, le réalisateur Lin Tsung-yen a partagé, dans une publication Facebook, son regret tout en confiant qu’il n’était pas surpris. Il a également ajouté que lors de ses différents échanges avec les organisateurs du festival, il avait senti leur sentiment d’impuissance dans cette décision et a remercié les efforts de ces derniers dans l’organisation de l’événement.

 

Vos commentaires

Derniers articles de cette catégorieplus