:::

L’ Assemblée nationale française vote une résolution soutenant la participation internationale de Taïwan

  • 30-11-2021
  • La Rédaction
L’ Assemblée nationale française vote une résolution soutenant la participation internationale de Taïwan
L’ Assemblée nationale française vote une résolution soutenant la participation internationale de Taïwan (Photo CNA)

L'assemblée nationale française a voté une résolution soutenant l' Association de Taïwan aux travaux des organisations internationales et des forums de coopération multilatérale. Sur 44 votants, la résolution a été votée à 39 voix pour et 2 voix contre.

Notez que les organisations évoquées sont notamment l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), l’Organisation de l’Aviation civile internationale (OACI), Interpol, mais aussi la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC). Cette résolution, initiée par le député François de Rugy de la République en Marche (LREM), avait recueilli les signatures de 181 députés, dont sept dirigeants de groupes parlementaires, à l’exception de ceux du Parti communiste français (PCF) et de la France insoumise (LFI).

L'article 14 de la proposition de résolution précise que depuis trente ans, Taïwan a développé un système politique au pluralisme vivant et une vie démocratique vibrante, une extension des droits de l’Homme et une culture démocratique reposant sur des valeurs auxquels sont attachés ses habitants. L'article 21 précise que la résolution souhaite la poursuite des démarches diplomatiques engagées par la France en ce sens depuis plusieurs années, ainsi que l’élargissement de ses efforts en faveur de la participation de Taïwan aux forums de coopération internationale comme l’Organisation de l’aviation civile internationale, la Convention cadre des Nations unies sur les changements climatiques et à l’Organisation internationale de police criminelle, selon les modalités que prévoient leurs règles statutaires respectives.

Les différents groupes parlementaires se sont donc exprimés hier en faveur de cette résolution. Seul le groupe d'extrême gauche, la France insoumise, a affiché son opposition par la voix de Jean-Luc Mélenchon. Le groupe parlementaire de la gauche démocrate et républicaine s'est abstenu.

Il est nécessaire de souligner que la résolution, n'a pas de caractère contraignant vis-à-vis du pouvoir exécutif. De plus, le Sénat français a aussi voté à l’unanimité une résolution similaire le 6 mai dernier.

Jean-Baptiste Lemoyne, Secrétaire d'État auprès du ministre de l'Europe et des Affaires étrangères, a affirmé être en faveur de la participation de Taïwan à plusieurs organisations internationales dont l'OMS car il est essentiel que tous les acteurs puissent prendre part à la lutte contre la pandémie. Il a souligné que l'enjeu de la participation de Taïwan aux organisations internationales ne doit pas devenir un enjeu politique. Selon lui, l'enjeu est de répondre aux intérêts et objectifs de la communauté internationale et que c'est dans cet esprit que la France soutient la participation de Taïwan aux organisations internationales.

François de Rugy, président du groupe d'amitié France-Taïwan, a souligné que le soutien de la participation de Taïwan comprend différents domaines dont la santé mais aussi le climat avec la convention cadre des Nations Unies, en matière de Sécurité avec Interpol et encore dans le domaine de l'aéronautique avec l'organisation de l'aviation civile internationale.

Soulignant que le système sanitaire taïwanais n'a jamais été débordé dans la lutte contre le covid-19, Jean-Louis Bourlanges, Président de la commission des affaires étrangères de l'assemblée nationale a présenté Taïwan comme un modèle de gestion de crise dont il convient de tirer des enseignements, tout particulièrement en matière d'anticipation et de réactivité.

Vos commentaires

Derniers articles de cette catégorieplus