:::

Le forum annuel Taipei-Shanghai s'achève après 1h30 de discussions en ligne

  • 02-12-2021
  • La Rédaction
Le forum annuel Taipei-Shanghai s'achève après 1h30 de discussions en ligne
Le forum annuel Taipei-Shanghai s'achève après 1h30 de discussions en ligne (Image : Mairie de Taipei)

La 12e édition du forum annuel Taipei-Shanghai s’est tenue hier via visioconférence pour la deuxième année consécutive en raison de la pandémie de Covid-19.

La signature de trois protocoles d’entente a été précédée de discours des maires des deux villes. Le maire de Shanghai Gong Zheng (龔正) a salué le forum, un « mécanisme pour renforcer les échanges interdétroit », et ses accomplissements multiples dans les domaines de la culture, des technologies et des affaires avant de s'engager à soutenir les Taïwanais et les entreprises insulaires désireuses de s‘implanter en Chine.

Comme à son habitude, le maire chinois a rappelé que les deux côtés du détroit appartenaient à une même famille et étaient tous les deux des Chinois de même langue et de même culture. Il a également exhorté les Taïwanais à « construire ensemble le rêve chinois », une référence à l'idéologie du dirigeant chinois Xi Jinping (習近平).

De son côté, le maire de Taipei Ko Wen-je (柯文哲) a affirmé que « le dialogue valait mieux que la confrontation » et s’est engagé à œuvrer pour la compréhension mutuelle, le respect et la coopération en usant de pragmatisme : « En fait, mon argument de base est toujours le même : communiquer avec bienveillance permet de réduire l’hostilité mais aussi les malentendus. Et s' il y a des malentendus, qu’ils soient plus faciles à résoudre. En fait, le but réel est d’éviter les risques d’incidents, car je crains le plus les cercles vicieux : je te regarde de travers et vice-versa. Tout cela s’accumule, et c’est ce qui m'inquiète le plus »

Sans mentionner les fréquentes incursions militaires chinoises, Ko Wen-je a aussi déclaré, dans un discours de trois minutes seulement, que les deux côtés partageaient une histoire, une langue, une culture mais aussi des relations commerciales et devaient faire de leur mieux pour résoudre les problèmes ensemble malgré les différences d’idées et de systèmes politiques.

Notons que l’adjointe au maire de Taipei Huang Shan-shan (黃珊珊) n’a pas participé au forum, un fait inhabituel qui a poussé certains à questionner un éventuel lien avec un article posté par cette dernière sur Facebook dans lequel elle mentionnait que Taïwan était un pays indépendant et souverain.

Vos commentaires

Derniers articles de cette catégorieplus