:::

Taïwan développe un diagnostic rapide de la maladie d’Alzheimer

  • 12-12-2021
  • La Rédaction
Taïwan développe un diagnostic rapide de la maladie d’Alzheimer
Nouveau système de dépistage de la maladie d’Alzheimer (Photo CNA)

Des chercheurs taïwanais ont dévoilé un tout nouveau système de dépistage de la maladie d’Alzheimer qui recourt aux technologies de l’intelligence artificielle pour établir un diagnostic fiable à plus de 90% en quelques minutes seulement.

Le système de diagnostic assisté par ordinateur intègre différentes technologies à partir d’un électroencéphalogramme pour mesurer et enregistrer l’activité électrique du cerveau. Grâce à l’analyse élargie et comparative des mégadonnées par l’intelligence artificielle, les neurosciences cognitives et les sciences médicales, le système offre un diagnostic rapide de la maladie d’Alzheimer ou des troubles cognitifs légers un haut niveau de précision.

Le professeur Liu Yi-hung (劉益宏) de l’Université nationale des sciences et technologies, qui dirige l’équipe de recherche depuis quatre ans, a indiqué que ce système dont la fiabilité n’est plus à prouver après les tests cliniques sur 80 sujets est également très facile à utiliser et devrait permettre d’épauler le travail des médecins pour une intervention précoce et réduire les risques de développement aigu de la maladie d’Alzheimer qui touche plus de 55 millions de personnes dans le monde. A Taïwan, environ 300 000 patients souffrent de démence sénile, ce qui représente 7,7% de la population âgée, selon les données de 2020. S’il n’existe toujours pas de traitement efficace, un dépistage rapide et précoce pourrait s’avérer précieux pour une prise en charge médicale dès le stade précoce de la maladie.

Liu Yi-hung a détaillé le processus du système assisté par ordinateur et intelligence artificielle qui permet de cibler, grâce aux données de l’électroencéphalogramme, les zones cérébrales les plus sensibles au risque de démence. Après l’examen de deux minutes, l’intelligence artificielle réalise une analyse comparative des données en 40 secondes environ pour dresser le diagnostic du dépistage en moins de trois minutes au total. Le système a déjà reçu l’approbation des autorités pharmaceutiques taïwanaises et de la FDA américaine et devrait arriver sur le marché médical dans le courant de l’année prochaine.

Pour cette recherche, le professeur Liu Yi-hung coopère avec Tsai Chia-fen (蔡佳芬), médecin en psychiatrie gériatrique à l’hôpital général des vétérans de Taipei et Wu Chien-te (吳建德), professeur au Centre international de recherche en  neuro-intelligence à l’Université de Tokyo.

Vos commentaires

Derniers articles de cette catégorieplus