:::

Les diplomates lituaniens quittent la Chine dans un contexte de relations grippées autour de la question de Taïwan

  • 16-12-2021
  • La Rédaction
Les diplomates lituaniens quittent la Chine dans un contexte de relations grippées autour de la question de Taïwan
Les diplomates lituaniens postés en Chine ont quitté le pays hier de manière quelque peu précipitée (Image : ministère lituanien des Affaires étrangères)

Les diplomates lituaniens postés en Chine ont quitté le pays hier de manière quelque peu précipitée, alors que les relations entre Vilnius et Pékin s’étaient détériorées depuis plusieurs mois sur la question de Taïwan, qui a inauguré un bureau de représentation au nom de Taïwan en Lituanie le mois dernier. Parmi les diplomates concernés, la chargée d’affaires par intérim Audra Ciapiene, qui occupe le plus haut poste dans la représentation lituanienne en Chine.

L’ouverture de cette de facto ambassade taïwanaise avait provoqué la colère de Pékin, qui avait riposté à coups de mesures de sanctions touchant les entreprises lituaniennes. La Chine avait aussi pris l’initiative, en novembre, de rétrograder le statut de l’ambassade lituanienne à Pékin, qui était devenu un simple bureau de chargé d’affaires.

De son côté, le ministère lituanien des Affaires étrangères Gabrielius Landsbergis a indiqué que la Lituanie n’avait pas consenti à la décision de rétrograder le statut de l’ambassade, indiquant que sans le consentement de l'autre partie, toute tentative d'un pays de changer le nom souverain d'un autre pays représentait une violation de la Convention de Vienne sur les relations diplomatiques. La Lituanie a déclaré vouloir négocier avec la Chine sur ce point technique.

Les autorités lituaniennes ont déclaré hier avoir rappelé leurs diplomates à Pékin pour une concertation, précisant que l’ambassade opèrerait à distance pour l’instant. Notons que la Lituanie avait déjà rappelé son ambassadeur en septembre, plusieurs semaines après que la Chine avait demandé le départ des diplomates lituaniens et rappelé ses propres diplomates en poste à Vilnius.

Une source diplomatique a confié à l’agence de presse Reuters qu’un groupe de 19 personnes comprenant du personnel de l’ambassade et leurs proches avaient quitté la capitale chinoise à destination de Paris. Une réponse à « l’intimidation » pratiquée par le gouvernement chinois, selon une autre source diplomatique proche du dossier.

On rappelle que la coalition au pouvoir en Lituanie s’est rapprochée de Taïwan au cours des derniers mois, se mettant d’accord pour soutenir « ceux qui se battent pour la démocratie » à Taïwan, mettant ainsi les relations bilatérales avec Pékin sur la sellette.

Mercredi, le bâtiment de la représentation lituanienne à Pékin semblait vide, sans personne pour répondre ni au téléphone ni à la porte d’entrée.

Vos commentaires

Derniers articles de cette catégorieplus