:::

La Chine "n’est pas en position d'interférer" dans les référendums taïwanais selon la diplomatie taïwanaise

  • 17-12-2021
  • La Rédaction
La Chine
Campagne des référendums (Photo CNA)

Cette position a été exprimée hier par le gouvernement, la commission ministérielle des affaires continentales (MAC) et par le ministre des Affaires étrangères Joseph Wu (吳釗燮), le lendemain d'une déclaration du porte-parole du bureau chinois des affaires taïwanaises Ma Xiaoguang (馬曉光), qui a accusé ouvertement le DPP de manipuler politiquement les référendums au moyens de "tactiques habituelles". Ma Xiaoguang a d’ailleurs ajouté que le DPP faisait taire les opinions différentes et cherchait à diviser la société taïwanaise dans le but de préserver ses propres intérêts.

Le porte-parole du gouvernement Luo Ping-cheng (羅秉成) a demandé à la Chine de ne pas interférer dans les référendums taïwanais : « Tout le monde doit être averti de tout type de menace de la Chine. La Chine qui n’est pas un pays démocratique commente la démocratie taïwanaise. C’est à la Chine de se demander si le pays est démocratique. Taïwan est un pays souverain et indépendant. Nous organisons nos propres référendums. La Chine ne doit ni interférer ni intervenir ni profiter de la situation pour mener une guerre cognitive. »

Vos commentaires

Derniers articles de cette catégorieplus