:::

Les relations entre Taiwan et le Nicaragua tournent au vinaigre

  • 27-12-2021
  • La Rédaction
Les relations entre Taiwan et le Nicaragua tournent au vinaigre
Photo ambassade de Taiwan au Nicaragua (photo la Prensa)

Dans le cadre de la rupture des relations diplomatiques entre Taiwan et le Nicaragua, Taiwan a annoncé la vente symbolique des locaux de son ambassade à l’archidiocèse de Managua pour un usage d’intérêt public. Une action mal reçue par l’administration de Daniel Ortega en raison d’un contexte hostile entre son régime et l’Eglise catholique qui a souffert d’agressions de la part des autorités depuis 2018, selon le journal nicaraguayen « La Prensa » du 26 décembre. Ces agressions se traduisent par la persécution de la communauté catholique et des campagnes diffamatoires par le régime et ses fanatiques, a expliqué le journal.

Hier, le procureur général de la République du Nicaragua a publié un communiqué de presse annonçant qu’en vertu de la reconnaissance d’un Etat, de la réalité du principe d’une seule Chine, dans le cas du Nicaragua, le 9 décembre 2021, cela impliquait l’enregistrement immédiat de tous les biens immatériels, matériels, équipements et autres, en faveur de l’Etat reconnu, ici la République populaire de Chine, qui jouit ainsi de la propriété absolue et sans restrictions desdits biens.

Le gouvernement nicaraguayen a donc ordonné l’expropriation de l’archidiocèse pour remettre les biens aux autorités chinoises.

Le ministère des Affaires étrangères taiwanais a exprimé son profond désaccord en rappelant que la République populaire de Chine n’avait aucun droit sur les propriétés de Taiwan, tout en rappelant que cet ordre du procureur général revient sur les engagements du Nicaragua envers les propriétés de Taiwan signés lors du traité de rupture des relations le 10 décembre dernier et que cela allait à l’encontre de l’article 45 de la convention de Vienne sur les traités internationaux. 

Vos commentaires

Derniers articles de cette catégorieplus