:::

Les travailleurs migrants revendiquent leur « liberté de changer d’employeur »

  • 17-01-2022
  • La Rédaction
Les travailleurs migrants revendiquent leur « liberté de changer d’employeur »
FREEDOM mouvement pour la liberté de changer d'employeur pour les travailleurs migrants (photo CNA)

Dimanche, et malgré les risques liés aux récents événements épidémiques, plus de quatre cents travailleurs migrants se sont réunis à Taipei pour protester contre la dépendance à leurs employeurs imposée par la loi. La marche était organisée par l’association Migrants Empowerment Network in Taiwan (MENT) et est partie de la gare centrale de Taipei pour se rendre au ministère du Travail en passant par le siège du parti au pouvoir : le parti démocrate progressiste (DPP).

Leur principale revendication auprès du gouvernement taïwanais est d’abolir le paragraphe 4 de l’article 53 de la loi sur l’emploi qui interdit aux travailleurs migrants étrangers de changer d’employeur librement à Taiwan sauf cas extrême.

Cela concerne les travailleurs migrants en usine mais aussi les aides à domicile qui vivent parfois un véritable calvaire dans certaines familles et aimeraient que les procédures de changement soient simplifiées. Ces derniers sont souvent exploités et n’ont pas les moyens de prouver les heures supplémentaires de travail, particulièrement le travail de nuit pour les personnes les plus fragiles dont ils prennent soin, et le fait d’être attaché à leur employeur donnent beaucoup plus de pouvoir à ce dernier.

Selon Chen Hsiu-lien (陳秀蓮), membre de l’association Taiwan International Worker’s et porte-parole de MENT, rien n’a changé depuis plus de 30 ans au niveau légal sur le sujet du changement de travail pour les travailleurs migrants.

Vos commentaires

Derniers articles de cette catégorieplus