:::

Les États-Unis et le Japon vont stocker conjointement des munitions jusqu’aux portes de Taïwan

  • 17-01-2022
  • La Rédaction
Les États-Unis et le Japon vont stocker conjointement des munitions jusqu’aux portes de Taïwan
Ile de Yonugani par rapport à Taiwan (capture google maps)

Le média japonais anglophone Nikkei Asia a publié ce week-end un article sur des discussions en cours entre le Japon et les Etats-Unis sur le choix d’entreposer conjointement leurs munitions dans les installations de défense à travers le Japon y compris dans des îles japonaises aux portes de Taïwan.

Lors de la rencontre 2 + 2 du 7 janvier dernier, réunissant les deux ministres de la Défense et les deux ministres des Affaires étrangères, les deux parties se sont engagées à augmenter l’utilisation commune de bâtiments pour renforcer les postes de défense japonais notamment dans les îles Nansei situées au sud-ouest du Japon dont l’île la plus proche de Taïwan, Yonaguni, est à seulement 108 kilomètres de la côte est taïwanaise. Cela permettrait aux armées de s’approvisionner rapidement dans le voisinage de Taïwan.

L’utilisation commune des installations comprend l’entreposage de munitions et l’utilisation de pistes d’aéroport selon une source du journal proche du dossier.

Nikkei Asia indique que les Etats-Unis pourraient craindre de l’insuffisance de trois types de munition pour une opération concernant Taïwan : les missiles air-surface JASSM, les missiles antinavire LRASM, et les missiles avancés autoguidés anti-radiations AARGM qui visent les défenses aériennes ennemies.

Quant au Japon, son objectif actuel est principalement d’améliorer les technologies de ses munitions actuelles, notamment pour la portée ses missiles antinavire.

Vos commentaires

Derniers articles de cette catégorieplus