close
RTI françaisTélécharger l'App
Ouvrir
:::

La France condamne toute tentative d’ébranlement du statu quo sur la question de Taïwan

  • 21-02-2022
  • La Rédaction
La France condamne toute tentative d’ébranlement du statu quo sur la question de Taïwan
Jean-Yves Le Drian, ministre français des Affaires étrangères (photo d'archives AFP)

Le ministre des Affaires étrangères français, Jean-Yves Le Drian, a accordé hier un entretien par écrit au média japonais Nikkei Asia. Il a déclaré que la sécurité du détroit de Taïwan était essentielle à celle de la région Indopacifique, et que Paris était « très désireux d’agir pour prévenir tout conflit. »

Jean-Yves Le Drian n’a pas directement mentionné la Chine lors de son entretien, mais ses déclarations n’ont pas laissé de doutes sur ses inquiétudes concernant la montée des menaces de Pékin envers Taïwan telles que les vols répétés proches de l’île.

« Nous condamnons toute tentative d’ébranler le statu quo, ou toute action qui pourrait provoquer un incident qui mènerait à une escalade, c’est une inquiétude que nous partageons avec nos partenaires européens. »

Le ministre des Affaires étrangères français a déclaré que la France soutiendrait toute initiative qui allait dans le sens d’améliorer les relations commerciales avec Taïwan, telle qu’un meilleur accès au marché ou la levée de certains droits de douanes.

L’Union Européenne est actuellement le quatrième partenaire commercial de Taïwan et le numéro un des investisseurs étrangers sur l’île. Jean-Yves Le Drian précise que ces investissements sont principalement dans les industries chimiques et électroniques, la finance et l’assurance.

Demain, Paris va accueillir le forum ministériel pour la coopération dans l’Indopacifique. Près de 60 ministres étrangers de la région Indopacifique et d’Europe discuteront de sujets allant de la santé aux problèmes climatiques en passant par les défis de sécurité, ainsi que les questions de connectivité et de technologie numérique.

La France préside le Conseil de l’Union Européenne pour 6 mois et pousse pour mettre ses priorités à l’ordre du jour. Cela inclus le renforcement de sa relation avec la région Indopacifique où vivent près de 2 millions de Français.

Vos commentaires

Derniers articles de cette catégorieplus