:::

Des sénateurs américains proposent un texte pour dissuader une invasion chinoise de Taïwan

  • 03-03-2022
  • La Rédaction
Des sénateurs américains proposent un texte pour dissuader une invasion chinoise de Taïwan
Congrès américain (image d'illustration, CNA)

Des sénateurs américains ont soumis hier une proposition de loi visant à imposer des sanctions à la Chine si cette dernière venait à attaquer Taïwan. Le texte forcerait également, s’il entrait en vigueur, le président américain à mettre en œuvre des sanctions dans les 30 jours suivant un événement déclencheur.

Ce sont les sénateurs Rick Scott, Kevin Cramer, et John Kennedy qui sont à l'origine de ce texte, intitulé « Loi sur la dissuasion d’une agression de Taïwan par la Chine communiste à travers des sanctions financières (Deterring Communist Chinese Aggression Against Taïwan Through Financial Sanctions Act) ». Un texte qui vise, selon un communiqué de presse, à prévenir toute invasion ou blocus de Taïwan par la Chine, ou tout changement militaire du statut de gouvernance de Taïwan.

Le sénateur Rick Scott a déclaré que Taïwan était un des partenaires les plus importants des Etats-Unis dans la région Asie-Pacifique et que la stabilité et la paix de Taïwan étaient dans les intérêts politiques, sécuritaires et économiques de Washington.

Rick Scott a ajouté que l’adoption du texte permettrait de montrer au dirigeant chinois que s’il s’inspirait de l’invasion russe de l’Ukraine, la Chine « ferait face à un isolement économique et à des sanctions financières sévères ».

Notons que les sanctions mentionnées dans la proposition de loi comprennent notamment l’interdiction de transactions concernant les biens immobiliers, la révocation de visas et des restrictions d'accès au territoire américain visant des ressortissants chinois impliqués dans l’usage de la force contre Taïwan, l’interdiction de tout transfert de crédit ou de paiements entre des institutions financières et la Chine ou encore l’interdiction de tout engagement financier avec des sociétés militaires et de logiciels chinoises, des systèmes de messagerie financière et des monnaies numériques.

Vos commentaires

Derniers articles de cette catégorieplus