close
RTI françaisTélécharger l'App
Ouvrir
:::

Banque centrale : les indices de consommation et de production repartiront en baisse en milieu d’année

  • 21-03-2022
  • La Rédaction
Banque centrale : les indices de consommation et de production repartiront en baisse en milieu d’année
Illustration banque centrale de Taiwan (photo CNA)

En fin de semaine dernière, et suite à l’annonce de la Banque Fédérale américaine, la Banque Centrale de Taïwan a annoncé une hausse de 0,25 points de ses taux directeurs.

Suite à cette annonce, le monde des affaires s’inquiète d’un effet de ciseau avec la hausse des indices des prix à la consommation (IPC) et des prix à la production (IPP) qui représente un risque d’inflation. a banque centrale a indiqué néanmoins qu’un retour à la baisse de ces deux indices est à prévoir en milieu d’année.

Affecté par des facteurs comme une base de calcul faible depuis août dernier, le taux de croissance annuel de l'IPC à Taïwan a été supérieur à 2 % chaque mois. Cependant, il reste nettement inférieur au taux de croissance annuel des prix à la production depuis avril de l'année dernière, qui a dépassé chaque mois les 10 %.

La Banque centrale a expliqué qu’un effet de ciseau se constate à Taïwan entre l'augmentation de l'IPP et l'augmentation de l'IPC, c’est-à-dire que les taux de croissance ont des orientations différentes. Mais ce phénomène est également constaté dans le reste du monde avec une inflation qui inquiète les consommateurs.

Le lien avec la hausse importante des matières premières, et plus particulièrement les énergies fossiles, mais aussi du transport en général, fait que cet écart est si creusé. Selon une analyse empirique de l’économie globale, le modèle taïwanais reste une petite économie à l’instar de la Corée du Sud et Singapour. C’est une économie majoritairement donnée sur des produits à forte valeur ajoutée avec des services dans le monde informatique et de l’électronique visant principalement les exportations, minimisant l’influence sur l’économie locale.

Pour cette raison la Banque centrale analyse que l’inflation ne devrait subir que 0,25 à 0,26 points de pourcentage de hausse sur le second trimestre et devrait baisser à nouveau avant le deuxième semestre. Cependant une réserve est à émettre car la baisse ne pourra être amorcée que dans le cas où le prix des énergies fossiles et plus particulièrement du pétrole entame également une baisse.

Vos commentaires

Derniers articles de cette catégorieplus