close
RTI françaisTélécharger l'App
Ouvrir
:::

La Chine demande de modifier la nationalité d’une dessinatrice taïwanaise à la Foire du livre de jeunesse de Bologne

  • 24-03-2022
  • La Rédaction
La Chine demande de modifier la nationalité d’une dessinatrice taïwanaise à la Foire du livre de jeunesse de Bologne
「樹冠羞避(Crown Shyness)」de l'illustratrice taiwanaise Pei-Hsin Cho (卓霈欣) (Image : Taipei Book Fair Foundation)

La Chine a demandé à la région d’Émilie-Romagne, où se trouve la ville de Bologne, en Italie, que le pays d’origine de l’illustratrice taïwanaise Pei-Hsin Cho (卓霈欣) soit désigné comme « Taïwan, Chine » à la Foire du livre de jeunesse de Bologne.

L’illustratrice taïwanaise, basée à Londres, fait l’objet d’une exposition solo à la Foire, où Pei-Hsin Cho a décroché l’année dernière le Prix international de l’illustration.

La vice-ministre de la Culture Lee Ching-hwi (李靜慧) a révélé que les organisateurs de la Foire avaient trouvé un compromis en retirant la mention des pays pour tous les trois participants qui sont exposés dans le même espace. Elle a déclaré que l’exposition de l’illustratrice taïwanaise avait attiré l’attention de la Chine puisque le pavillon était situé à l'entrée de la Foire.

La vice-ministre Lee Ching-hwi a précisé que la présidente de la Foire Elena Pasoli s’était insurgée contre l’interférence chinoise, mais que sous la pression du gouvernement de la région d’Émilie-Romagne, la solution de retirer tous les noms de pays des présentations de gagnants était apparue comme un « bon compromis ».

La diplomatie taïwanaise a condamné l’interférence chinoise et a contacté le gouvernement italien en appelant ce dernier a ne pas céder face au harcèlement de la Chine.

Vos commentaires

Derniers articles de cette catégorieplus