:::

Le ministre tchèque des Affaires étrangères soutient Taïwan contre le « harcèlement de la Chine »

  • 14-04-2022
  • La Rédaction
Le ministre tchèque des Affaires étrangères soutient Taïwan contre le « harcèlement de la Chine »
Le ministre tchèque des Affaires étrangères soutient Taiwan contre le “harcèlement de la Chine” (Image : Compte Facebook de @pirat.lipavsky)

Le ministre des Affaires étrangères tchèque Jan Lipavsky, membre du Parti pirate tchèque et en poste depuis décembre, a accordé mercredi une interview exclusive au média Politico.

Le chef de la diplomatie tchèque a souligné le fait que selon la vision de son gouvernement, les démocraties devaient travailler ensemble et que Taïwan était une démocratie. Il a ajouté qu'après le départ du président tchèque pro-chine Miloš Zeman en fin d’année, la République tchèque pourrait suivre la Lituanie et changer le nom du Bureau économique et culturel de Taipei en République tchèque pour inclure le nom de « Taïwan ».

Jan Lipavsky a également affirmé que depuis l’invasion de l’Ukraine par la Russie, l’attitude de l’Union européenne envers la Chine était devenue plus ferme et a fait observer que les diplomates chinois avaient tenté, depuis le début de la guerre, de prendre leurs distances avec Moscou, ce qui montre selon lui que les deux pays sont partenaires et non pas alliés. Le ministre a aussi ajouté que toute tentative d’aider davantage la Russie aurait des conséquences graves pour les relations entre l’Union européenne et la Chine.

Jan Lipavksy a qualifié Taïwan de partenaire important dans la région Indopacifique et reconnu que Taïwan était la cible de harcèlement par Pékin, appelant l’Union européenne à davantage soutenir Taïwan.

Enfin, le ministre a souligné les relations économiques et industrielles avec Taïwan, en mettant l’accent sur l'importance des investissements taïwanais en République tchèque et en affirmant que les deux pays pourraient davantage coopérer, dans le futur, dans la recherche et du développement des semiconducteurs, domaine dans lequel Taïwan est un leader mondial.

Le ministre taïwanais des Affaires étrangères Joseph Wu (吳釗燮) a aujourd’hui remercié son homologue tchèque sur Twitter en affirmant que « malgré le harcèlement de la Chine, Taïwan resterait fort, résilient et continuera de travailler avec la Tchéquie et d’autres partenaires démocratiques en Europe pour renforcer les liens et lutter contre l’autoritarisme ».

Vos commentaires

Derniers articles de cette catégorieplus