:::

Le terme de « maison des prostituées » officiellement remplacé dans le Code pénal

  • 20-04-2022
  • La Rédaction
Le terme de « maison des prostituées » officiellement remplacé dans le Code pénal
Le Yuan législatif (archives, RTI)

Le Parlement vient d’amender l’alinéa I de l’article XI du Code pénal, remplaçant officiellement le terme de « maison des prostituées » (en chinois 妓女戶) par « lieu du commerce du sexe » (性交易場所). 

Cet amendement a pour objectif de respecter la Convention des Nations unies sur l'élimination de toutes les formes de discrimination à l'égard des femmes, que Taïwan a incorporée dans sa législation le 1er janvier 2012. 

Le ministère de la Justice, qui a passé en revue des articles des lois taïwanaises dans le but de respecter cette convention, a proposé de remplacer le terme de « maison des prostituées » par le « lieu du commerce du sexe » afin de s’accorder à l’article V de la convention. Ce dernier prévoit que les Etats parties prennent toutes les mesures appropriées pour modifier les schémas et modèles de comportement socio-culturel de l’homme et de la femme en vue de parvenir à l’élimination des préjugés et des pratiques coutumières, ou de tout autre type, qui sont fondés sur l’idée d’infériorité ou de la supériorité de l’un ou l’autre sexe ou d’un rôle stéréotypé des hommes et des femmes.

Vos commentaires

Derniers articles de cette catégorieplus