:::

Remise du prix culturel national aux trois lauréats 2022

  • 13-05-2022
  • La Rédaction
Remise du prix culturel national aux trois lauréats 2022
Wang Ching-shuang (王清霜), le poète Li Min-yung (李敏勇) et le chef d’orchestre Lu Shao-chia (呂紹嘉), lauréats du prix culturel national 2022 (Photo ministère de la Culture)

Cette année, le gouvernement a décerné le prix culturel national à trois lauréats : le maître-artisan de la laque Wang Ching-shuang (王清霜), le poète Li Min-yung (李敏勇) et le chef d’orchestre Lu Shao-chia (呂紹嘉). Le Premier ministre Su Tseng-chang (蘇貞昌) a présidé la cérémonie de remise des prix de cette 41e édition du prix culturel national en soulignant les contributions exceptionnelles des trois lauréats dans leur domaine d’expression culturelle et artistique, ayant consacré leur vie au développement et à la transmission de la culture taïwanaise.

Wang Ching-shuang a 100 ans cette année. Dédié à l’art de la laque depuis plus de 80 ans, il a remporté de nombreux prix tout au long de sa carrière. Ce prix culturel national vient récompenser son engagement au développement et à la transmission de son savoir-faire à sa famille, dont la 3e génération continue de développer l’art de la laque mais aussi auprès de plus d’un millier d’élèves qu’il a formés. Tout au long de sa vie, il a activement promu la culture artisanale unique de Taïwan et son influence est considérable.

Li Ming-yung est un poète aguerri. Il a commencé à faire parler sa plume à la fin des années 1960. Outre la poésie qui reste sa force principale, il s’est diversifié dans les romans, les essais, les critiques litérraires et les traductions. Primé à plusieurs reprises, Li Ming-yung est aussi reconnu pour sa plume engagée dans les sujets de sociétés et de défense des libertés. Il a notamment apporté une contribution importante à la création du musée du Mémorial de l’Incident du 28 février 1947 à Taipei.

Lu Shao-chia est reconnu pour sa contribution dans le monde de la musique orchestrale. Premier Taïwanais à diriger un orchestre symphonique occidental, il a pris la direction de l’orchestre symphonique national (NSO) de Taïwan en 2010 et largement contribué aux échanges culturels et au développement de l’orchestre symphonique national en multipliant les tournées à l’étranger dans les grandes capitales de la musique comme Berlin, Paris, Milan et Tokyo.

Vos commentaires

Derniers articles de cette catégorieplus