:::

HKDC: Plus d’un millier de prisonniers politiques à Hong Kong

  • 26-05-2022
  • La Rédaction
HKDC: Plus d’un millier de prisonniers politiques à Hong Kong
Manifestation des Honkongais (Photo Reuters)

Le Hong Kong Democracy Council (HKDC) basé à Washington aux Etat-Unis vient de publier un rapport sur la situation des prisonniers politiques à Hong Kong. Le rapport indique que depuis le mouvement anti-extradition vers la Chine de 2019, Hong Kong compte déjà plus d’un millier de prisonniers politiques dont plus de la moitié ont moins de 25 ans et 15% sont mineurs. Selon le rapport, depuis la grande manifestation de plus d’un million de personnes le 9 juin 2019 pour s’opposer à l’amendement de la loi facilitant les extraditions vers la Chine, 10 501 personnes ont été arrêtées parmi lesquelles 2974 se sont retrouvées sur le banc des accusés. Sur les 1815 procès déjà terminés, le taux de condamnation est de 67%.

Selon le rapport, les personnes condamnées à une peine d’incarcération purgent une peine cumulée de 772 ans, soit une peine moyenne de 1,6 an. Le chef d’accusation le plus souvent retenu pour les condamnations à des peines de prison (234 personnes) est celui de “rassemblement illégal”. Parmi les personnes emprisonnées pour “possession d'armes offensives”, la plupart ont été accusées d’être en possession d'un stylo laser, soit 59 personnes inculpées.
Parmi les prisonniers figurent des dirigeants de partis politiques, d'ONG et de syndicats, des journalistes, des enseignants, des étudiants, des avocats, des manifestants, etc. Avec 1 159 affaires toujours en attente de jugement, Le HKDC estime que le nombre de prisonniers politiques va augmenter.

Selon le rapport, le durcissement des conditions de libération sous caution après la mise en œuvre de la "loi sur la sécurité nationale de Hong Kong" a entraîné une augmentation du nombre de détentions provisoires. À l'heure actuelle, 184 personnes sont toujours en détention provisoire, avec une moyenne de détention de 16,6 mois. 41 personnes sont même détenues depuis plus de deux ans.

Vos commentaires

Derniers articles de cette catégorieplus