:::

Sous-marins à propulsion humaine : qualification historique d’une équipe taïwanaise

  • 13-06-2022
  • La Rédaction
Sous-marins à propulsion humaine : qualification historique d’une équipe taïwanaise
Le sous-marin à propulsion humaine de l'université nationale Cheng Kung (photo CNA)

Dans un mois aura lieu un des principaux concours dans le domaine universitaire de conception de sous-marins à propulsion humaine. La European Int’l Subrace 2022 (eISR 2022) aura lieu cette année au Royaume-Uni du 4 au 15 juillet prochain. Parmi les douze équipes sélectionnées pour la course finale, les Taïwanais de l’université national Cheng Kung (NCKU) seront les seuls asiatiques et une des deux seules équipes non-anglophones du concours dont la plupart des participants sont des établissements américains, anglais et canadiens.

L’équipe de passionnés surnommée les « pêcheurs » (討海人thó-hái-lâng en taïwanais) et dont le sigle est NCKU HPS a baptisé son sous-marin à propulsion humaine : sat-ba̍k-hî (虱目魚), nom du poisson-lait ou chano en Taïwanais en raison de la forme du submersible très ressemblante.

D’une longueur de 300 cm, l’engin possède une coque à base de fibre de verre FRP et est développé sur la base d’un programme débuté en septembre 2020 par 7 étudiants en ingénierie des systèmes mécaniques et électriques nautiques de l’université nationale de Cheng kung. Ce projet n’est pas anodin et compte aider à développer la formation de spécialistes de l’ingénierie nautique pour contribuer à cette industrie dans le futur. La construction et le développement du sat-ba̍k-hî a pu avoir lieu grâce à la participation financière de 13 entreprises.

Vos commentaires

Derniers articles de cette catégorieplus