:::

Air NZ ne travaillera plus pour Taïwan, ni pour la Turquie

  • 24-06-2022
  • La Rédaction
Air NZ ne travaillera plus pour Taïwan, ni pour la Turquie
Un avion de Air NZ (Photo WIkipedia)

Après l’imbroglio de la maintenance des bâtiments de la marine saoudienne, la compagnie Air New Zeland a revu ses coopérations et a choisi de ne plus travailler pour Taïwan, ni pour la Turquie.

Le journaliste politique Benedict Collins du média néozélandais 1News à l’origine de la révélation du dossier saoudien en début d’année vient en effet de publier un reportage faisant état d’un appel secret de haut niveau entre le directeur général de la compagnie aérienne, Greg Foran, et le directeur général adjoint du ministère des Affaires étrangères, Ben King pour passer en revue les priorités de la compagnie néozélandaise et éclaircir la situation de son travail de maintenance pour le compte d’autres pays. Les échanges mails qui ont suivi font ainsi état des « problèmes de réputation » que pourrait causer l’assistance technique d’Air NZ auprès de Taïwan et de la Turquie, ajoutant que si ces coopérations venaient à être connues, cela pourrait « porter atteinte à la sécurité ou à la défense de la Nouvelle-Zélande ou aux relations internationales du gouvernement. »

Suite à ces révélations, le gouvernement néozélandais a nié toute intervention auprès de la compagnie aérienne tandis que le parti vert déplore, par la voix de sa porte-parole des Affaires étrangères Golriz Ghahraman, le fait de voir cette interférence gouvernementale guidée par la crainte de représailles économiques et critique cette action de « faire arrêter l’assistance à un pays comme Taïwan, ce qui cristallise le fait que les intérêts commerciaux sont considérés comme prioritaires sur les droits de l’Homme. »

De son côté, Taïwan n’a pas encore commenté ces révélations du média 1News.

Vos commentaires

Derniers articles de cette catégorieplus