:::

La justice cible les nouveaux outils de paiement numérique dans sa lutte contre la corruption

  • 24-06-2022
  • La Rédaction
La justice cible les nouveaux outils de paiement numérique dans sa lutte contre la corruption
Bureau contre la corruption

Dans cinq mois environ, Taïwan organisera des élections locales pour élire les maires, les conseillers municipaux ou encore les chefs de village. A l’approche de ces élections, le ministre de la Justice Tsai Ching-hsiang (蔡清祥) a indiqué avoir établi déjà en mai un groupe de pilotage pour des enquêtes sur la violence et la corruption électorales.

L’une des orientations de travail est les nouveaux paiements numériques comprenant les paiements mobiles, les portefeuilles électroniques ou les monnaies virtuelles comme l’explique le ministre Tsai Ching-hsiang : « Nous avons chargé le bureau d’enquête et les procureurs de la Haute Cour de justice d’établir un centre d’enquête sur les monnaies virtuelles afin d’utiliser les technologies modernes comme les outils d’analyse des flux financiers de la monnaie virtuelle pour comprendre où se trouve le flux de trésorerie. En outre, nous établissons une plateforme connectée aux centres de transactions des monnaies virtuelles, ce qui devrait empêcher efficacement la pratique de corruption à travers les outils de paiement numériques émergents de la corruption. » Le ministre de la Justice a également précisé que les forces étrangères avaient déjà utilisé des canaux clandestins de flux pour financer un parti politique ou un candidat électoral. Elles ont également déjà eu recours aux hommes d’affaires taïwanais ou aux temples pour soutenir les candidats et, de manière plus récente, leur influence sur les élections s’effectue également par l’intermédiaire de youtubers célèbres. 

Vos commentaires

Derniers articles de cette catégorieplus