:::

La commission des droits de l’Homme formule ses suggestions au dernier rapport gouvernemental sur la CEDAW

  • 30-06-2022
  • La Rédaction
La commission des droits de l’Homme formule ses suggestions au dernier rapport gouvernemental sur la CEDAW
Evaluations sur le rapport national de CEDAW (Photo CNA)

Le gouvernement taïwanais avait publié en mars son 4e rapport national sur la performance taïwanaise au regard de la Convention des Nations unies sur l’élimination de toutes formes de discriminations à l’égard des femmes (en anglais United Nations Convention on the Elimination of All Forms of Discrimination Against Women ou CEDAW). La commission nationale sur les droits de l’Homme constituée en 2019 dans l’enceinte de la branche judiciaire a présenté aujourd’hui ses conseils d'évaluation indépendante sur ce rapport. La commission a notamment formulé 25 recommandations concernant l’influence du Covid-19, la violence des genres, droits à l’assistance judiciaire, l’équilibre entre la vie professionnelle et la vie familiale, les travailleurs migrants à domicile, l’identification ou l’orientation sexuelle. Selon la présidente de la commission nationale des droits de l’Homme Chen Chu (陳菊), ces recommandations reprennent des sujets qui ont été évoqués durant les trois dernières évaluations internationales des rapports taïwanais sur les droits de l’Homme dont les améliorations n’ont pas été entièrement réalisées.

En termes d'égalité des genres, la commission des droits de l'Homme a également suggéré que la loi soit amendée dans l’immédiat pour que le changement de genre ne soit pas limité aux raisons médicales et pour éliminer efficacement toute discrimination sociale à l'égard des personnes intersexuées. La commission conseille également d’amender les lois relatives pour autoriser le mariage homosexuel entre deux personnes de différentes nationalités et pour permettre la reproduction artificielle des couples lesbiens.

Vos commentaires

Derniers articles de cette catégorieplus