close
RTI françaisTélécharger l'App
Ouvrir
:::

Pas d’évolution concernant la réglementation sur le pilotage des drones

  • 04-07-2022
  • La Rédaction
Pas d’évolution concernant la réglementation sur le pilotage des drones
Drone, illustration (source Pixy.org)

L’association « 313 against inegality in airspace Alliance » a récemment soumis une demande au bureau de l’aviation civile du ministère des Transports visant à assouplir les réglementations sur le pilotage des drones.

L’autorisation des vols de drones nocturnes sur candidature et l’assouplissement des mesures pour obtenir et prolonger la licence des pilotes.  Le bureau de l’aviation civile taïwanais a répondu ce lundi que les réglementations taïwanaises concernant les vols de nuit et le système de licences pour les aéronefs sans équipage (ASE) sont similaires au cadre légal pratiqué en Union européenne, aux États-Unis, au Japon ou encore au Canada.

La principale inquiétude du bureau concernant les vols de nuit est la perte de contrôle des drones et la difficulté de contact visuel et de manipulation de l’appareil en condition nocturne. Cela constitue une menace majeure pour la sécurité physique et matérielle d'autrui. En raison de facteurs environnementaux inhérents aux conditions de vol nocturnes, notamment la faible luminosité, il est difficile pour les opérateurs d’identifier avec précision le point d’impact ou d’atterrissage d’urgence et ainsi assurer la sécurité des personnes au sol.

En plus de la nécessité d'une assurance préalable et des procédures d'enregistrement et de départ complètes, les réglementations strictes sont une tendance internationale.

L’association avait également demandé une extension de la licence de pilotage à cinq ans au lieu des deux ans attribués actuellement et un changement de licence sans passer d’examen en se calquant sur le système de pilote des avions. A ce sujet, le bureau de l’aviation civile a souligné que les conditions de contrôle des pilotes d’avion sont beaucoup plus sévères que celles des pilotes de drones, cela n’est pas forcément dans l’intérêt de ces derniers d’adopter un système semblable à celui des pilotes d’avion.

Vos commentaires

Derniers articles de cette catégorieplus