:::

Carrefour vend à Uni-President sa filiale à Taïwan

  • 20-07-2022
  • La Rédaction
Carrefour vend à Uni-President sa filiale à Taïwan
Carrefour à Taïwan (photo CNA)

Alors que des bruits courraient depuis huit mois que Carrefour allait se retirer de Taïwan, le groupe taïwanais Uni-President a tenu, hier vers minuit, une conférence de presse extraordinaire, annonçant le rachat de la filiale de Carrefour à Taïwan. Le montant de cette affaire serait de l’ordre de 29 milliards de dollars taïwanais, soit près d’un millard d’euros. Rappelons que Taïwan est le dernier lieu d’activité commerciale de l’enseigne française en Asie-Pacifique.

A l’heure actuelle, Carrefour détient 60 % des actions de sa filiale à Taïwan, alors que les 40 % restants reviennent à Uni-President, ce qui permet à ce dernier de jouir du droit de repreneur prioritaire face à d’autres concurrents comme Far Eastern, Cathay,  ou encore Momo. Après le rachat conclu, Uni-President détiendra 100 % des actions de Carrefour, soit 70 % sous le nom du producteur alimentaire Uni-President et 30 % au titre de sa filiale de supermarchés 7-11.

A noter que l’ensemble des grandes surfaces à Taïwan a réalisé un chiffre d’affaires de 228,7 milliards de dollars taïwanais (7,5 milliards d’euros) en 2020, dont Costco a contribué pour 42,8 %, Carrefour 32,3 %, RT-Mart 11,7 % et enfin A.mart 4,6 %. Si Costco, qui n’est accessible qu’avec une carte de membre, est laissé pour compte, Carrefour est l’enseigne la plus imposante de tous les hypermarchés à Taïwan, sans parler de son rachat de deux chaînes de supermarchés, A.mart et Jason, fin 2020.

Ainsi, après avoir repris Carrefour, Uni-President aura surtout à faire face à la concurrence du numéro 3, RT-Mart, qui a déjà été racheté par le leader des supermarchés Pxmart l’an dernier, à un prix de 11,5 milliards de dollars taïwanais (375,5 millions d’euros). A propos des supermarchés, ce secteur a enregistré un chiffre d’affaires de plus de 7,5 milliards d’euros en 2020, dont 60 % par Pxmart.

Notons que les conditions de ce rachat doivent encore être examinées par la Commission du commerce équitable. 

Vos commentaires

Derniers articles de cette catégorieplus