close
RTI françaisTélécharger l'App
Ouvrir
:::

Guillaume Delvallée rappelle que les relations conflictuelles peuvent devenir de grandes amitiés

  • 01-08-2022
  • La Rédaction
Guillaume Delvallée rappelle que les relations conflictuelles peuvent devenir de grandes amitiés
Guillaume Delvallée à la cérémonie du Pudu du cimetière français de Keelung (photo CNA)

Le directeur adjoint du bureau français de Taipei (BFT), Guillaume Delvallée, est sur le point de quitter Taïwan. Ce matin, il a assisté à la cérémonie d’offrandes et de prières du mois des fantômes, au cimetière français de Keelung, en la mémoire des troupes de la marine française tombées au combat durant la guerre de 1884-1885 face à la marine impériale Qing. Guillaume Delvallée a déclaré que le cimetière français est un symbole de l'hostilité historique devenue par la suite une base commune pour la constitution de relations entre Taïwan et la France de paix et d’amitié.

Dans son discours, le directeur adjoint a déclaré que c'était la dernière fois qu'il assistait à cet événement. Il se souvient encore de sa première participation à cette cérémonie qui remonte au 14 août 2018, le lendemain de sa prise de fonction. Pour lui, le fait de prendre part à cette cérémonie aujourd’hui, quelques jours avant de quitter sa fonction, marque une fin parfaite à sa mission dont la cérémonie de Keelung était l’expérience la plus représentative.

Il a rappelé que ce cimetière français avait une signification particulière pour les relations entre la France et Taïwan, commémorant la mort au combat de plus de 700 soldats français entre 1884 et 1885. Il a également comparé les relations entre Taïwan et la France à l’entretien de ce cimetière qui n’aurait jamais pu être conservé sans un effort partagé des deux parties.

Il a tenu à remercier tout particulièrement le Bureau des affaires culturelles de Keelung d'avoir inscrit le cimetière français sur la liste de son patrimoine culturel et de l'avoir maintenu au fil des années.

Le député de Keelung Tsai Shih-ying (蔡適應), présent à la cérémonie en tant que président du groupe d’amitié parlementaire Taiwan-France, a déclaré que la France est le pays européen le plus important au regard de Taïwan. Taïwan a d’ailleurs en France sa représentation la plus importante en Europe, non seulement à travers son bureau de représentation à Paris, mais aussi sa nouvelle antenne à Aix-en-Provence. Il conclura que du point de vue de Taïwan, la France est le partenaire européen le plus important, d’un point de vue officiel, mais également au niveau des échanges entre les deux populations.

Vos commentaires

Derniers articles de cette catégorieplus