:::

Taïwan annonce un renforcement de la sécurité informatique après une vague d'attaques visant les sites du gouvernement

  • 04-08-2022
  • La Rédaction
Taïwan annonce un renforcement de la sécurité informatique après une vague d'attaques visant les sites du gouvernement
Image d'illustration - cyberattaque (Image : Pixabay)

Alors que Taïwan a reçu hier la visite de la présidente de la Chambre des représentants américaine Nancy Pelosi, plusieurs entreprises taïwanaises ainsi que plusieurs sites internet officiels taïwanais ont été ciblés par une série de cyberattaques de degrés divers.

Parmi les sites internet visés, celui du Palais présidentiel, du ministère de la Défense, des Affaires étrangères ainsi que d'autres ministères. Celui de la Défense, par exemple, s'est ainsi retrouvé paralysé pendant une heure au milieu de la nuit du mardi au mercredi.

Selon la ministre chargée du numérique Audrey Tang (唐鳳), le volume total de cyberattaques contre les agences gouvernementales a dépassé 15 000 gigabytes, soit 23 fois le volume d'attaques le plus élevé en une seule journée dans le passé. Le porte-parole du gouvernement Luo Bing-cheng (羅秉成) a indiqué que les modes opératoires et les cibles des cyberattaques étaient changeantes, et que le gouvernement continuait de suivre ces tendances pour mieux maîtriser les attaques : « Concernant les attaques visant les sites gouvernementaux, nous pouvons confirmer qu'il y en a eu, ciblant en particulier le Bureau présidentiel et, entre autres, les ministères de la Défense et des Affaires étrangères. Concernant ces attaques visant les ministères, le gouvernement a activé un mécanisme de réponse pour renforcer la protection. Mais heureusement, aucun dommage du point de vue de la sécurité de l'information n'a eu lieu jusqu'à présent. »

Luo Bing-cheng a précisé que Shen Jong-chin (沈榮津), le chef de la sécurité informatique au sein du Yuan exécutif et vice-Premier ministre, avait demandé au département de la sécurité de l'information de surveiller les sites prioritaires 24/7.  En dehors des organismes publics, les sites de certaines entreprises privées ont également été attaqués par des hackers. 

 

Vos commentaires

Derniers articles de cette catégorieplus