close
RTI françaisTélécharger l'App
Ouvrir
:::

Taïwan annonce une augmentation du salaire minimum pour les aides à domicile étrangers

  • 05-08-2022
  • La Rédaction
Taïwan annonce une augmentation du salaire minimum pour les aides à domicile étrangers
Taïwan annonce une augmentation du salaire minimum pour les aides à domicile étrangers (Image : CNA)

Taïwan prévoit de faire passer le salaire mensuel minimum des aides à domicile de 17 000 dollars taïwanais actuellement (555 euros) à 20 000 dollars taïwanais (653 euros).

L’annonce intervient suite à des négociations avec le gouvernement indonésien, qui vient d’accepter d’exempter Taïwan de sa politique « zéro frais d’agence » pour les nouveaux travailleurs migrants indonésiens souhaitant aller travailler à Taïwan en tant qu’aides à domicile.

Paul Su (蘇裕國), un responsable de la division de la gestion de la main d’œuvre transfrontalière au sein de l’Agence de développement de la main d’œuvre, a précisé que l’Indonésie, d’où sont originaires la majorité des travailleurs migrants exerçant comme aides à domicile à Taïwan, avait aussi accepté de reprendre le traitement des candidatures de nouveaux aides à domicile souhaitant se rendre à Taïwan, interrompu depuis le 18 mars.

Depuis 2020, c’est un vrai bras de fer qui se joue entre les autorités indonésiennes et taïwanaises pour décider de si oui ou non la nouvelle politique indonésienne, qui consiste à faire porter aux employeurs étrangers tous les coûts administratifs tels que les frais de passeport et de visa ou encore les frais d’agence et les billets d’avion, sera appliquée à Taïwan, comme elle l’est déjà à Singapour et à Hong Kong.

Les statistiques du ministère taïwanais du Travail montrent qu’au 30 juin 2022, Taïwan comptait 218 372 travailleurs migrants exerçant comme aides à domicile à Taïwan dont 164 786 Indonésiens, 27 315 Vietnamiens et 25 867 Philippins.

Notons que le salaire minimum actuel de 17 000 dollars est inférieur au salaire minimum taïwanais car les aides à domicile d’Asie du Sud-Est ne sont pas couvertes par le Labor Standards Act. Seuls les 15 530 aides à la personne travaillant dans des établissements de soins sont protégés par cette loi et gagnent donc le même salaire mensuel minimum que les Taïwanais, à savoir 25 250 dollars taïwanais (environ 825 euros).

Cette loi couvre aussi les 468 806 travailleurs migrants d’Asie du Sud-Est occupant des postes dans l’industrie.

Vos commentaires

Derniers articles de cette catégorieplus