:::

Une conseillère municipale de Taipei et son ancien assistant inculpés pour corruption

  • 12-08-2022
  • La Rédaction
Une conseillère municipale de Taipei et son ancien assistant inculpés pour corruption
Une conseillère municipale de Taipei et son ancien assistants inculpés pour corruption (Image : CNA)

Une conseillère municipale de Taipei et son ancien assistant ont été inculpés aujourd'hui pour corruption.

La conseillère municipale indépendante de Taipei Lin Ying-meng (林穎孟), anciennement membre du New Power Party (NPP) et son ancien assistant Yeh Yao-chang (葉曜彰) ont été formellement accusées par le bureau des procureurs de Taipei d’avoir violé la loi anti-corruption et le Code pénal.

Élue en 2018, Lin Ying-meng est une des 12 conseillères municipales représentant les arrondissements de Da’an et de Wenshan à la mairie de Taipei.

Lorsque Yeh a intégré le bureau de Lin le 5 décembre 2018, un étudiant du nom de Yang (楊) avait également été engagé pour travailler à temps partiel à partir du 25 décembre 2018, et ce jusqu’au 28 septembre 2019.

Toutefois, après le départ de Yang, Lin avait fait une demande de subvention municipale de 35 563 dollars taiwanais pour couvrir les frais de salaire de ce dernier pour le mois d’octobre.

L’autre problème remonte à 2020, après que Yeh a quitté le bureau de Lin pour fonder sa propre entreprise de relations publiques le 31 mars 2020. Les procureurs accusent Lin d’avoir aidé Yeh, qui était à l'époque son petit-ami, à falsifier des documents pour obtenir des fonds municipaux dans le but de payer l’employé de sa nouvelle firme, un certain Kuo (郭), à partir d’avril 2020. Lin aurait enregistré Kuo comme son assistant afin de pouvoir financer le poste au sein de l’entreprise de Yeh, détournant ainsi 231 656 dollars taiwanais (7500 euros) appartenant à la ville de Taipei.

Lin et Yeh nient tous les deux les accusations portées contre eux, et Lin a affirmé que Yang avait en réalité travaillé dans son bureau jusqu'à la fin du mois d’octobre 2019, et que Kuo avait été son assistant en même temps qu’il travaillait pour Yeh.

Notons que selon le droit taiwanais, les conseillers municipaux des six supermunicipalités taïwanaises peuvent employer jusqu'à 8 assistants pour mener des recherches et servir les citoyens de leur circonscription. Leur salaire peut aller jusqu'à 80 000 dollars taiwanais (2600 euros) par mois, financés par les fonds publics.

Vos commentaires

Derniers articles de cette catégorieplus