close
RTI françaisTélécharger l'App
Ouvrir
:::

Une délégation du congrès américain à Taïwan

  • 15-08-2022
  • La Rédaction
Une délégation du congrès américain à Taïwan
Ed Markey rencontre Tsai Ing-wen (photo CNA)

Hier soir, une délégation américaine constituée d’un sénateur et de quatre députés de la Chambre des représentants américaine, menée par Ed Markey, est arrivée à Taïwan dans le cadre d’une visite ordinaire des parlementaires internationaux. Ce lundi, la délégation composée des démocrates Ed Markey, John Garamendi, Alan Lowenthal et Don Beyer et la républicaine Aumua Amata Coleman Radewagen a été reçue par la présidente, Tsai Ing-wen (蔡英文). La délégation a ensuite rendu visite au Parlement avant d’être reçue pour un banquet organisé par le ministère des Affaires étrangères.

Les membres de la délégation américaine représentent différents domaines de spécialité tels que les relations internationales, les affaires militaires ou encore celui du budget.

Le ministère des Affaires étrangères a déclaré qu’Ed Markey était un ami de Taïwan de longue date qui a soutenu plusieurs lois concernant Taïwan depuis son arrivée au Sénat comme le Taiwan Relations Act en 1979, mais aussi plus récemment le Taiwan Assurance Act ou encore la mise en place du programme cadre de coopération internationale (GCTF).

L’institut américain à Taiwan (AIT) a précisé que cette visite à Taïwan était une étape s’inscrivant dans une tournée dans la région indopacifique pour la délégation américaine pour discuter notamment des relations internationales, de la sécurité régionale, des investissements, de la chaine d’approvisionnement internationale ou du changement climatique.

Lors de la visite de la délégation américaine au Palais présidentielle, Tsai Ing-wen a rappelé les avancées des relations entre les États-Unis et Taïwan cette année, notamment avec le CHIPS and Science Act. Elle a indiqué d’être impatiente des prochaines avancées, surtout la mise en place d’un « accord bilatéral pour éviter la double imposition » (ADTA) : « Taïwan a accumulé une grande expérience dans l’industrie des semi-conducteurs, nous investissons volontiers aux Etats-Unis dans ce domaine. Je suis ravie de voir que le CHIPS and Science Act, soutenu par les différentes parties politiques, soit déjà établie. Je crois que cela attirera encore plus les entreprises taïwanaises du secteur des semi-conducteurs à investir aux Etats-Unis. Nous espérons également qu’à l’avenir, nous pourrons signer l’accord bilatéral sur la double imposition pour permettre aux parties américaines et taïwanaises de bénéficier de meilleurs avantages pour investir mutuellement. »

Rappelons que le fondateur de TSMC, Morris Chang (張忠謀), avait déclaré en avril dernier que les efforts américains pour fabriquer des semi-conducteurs sur leur sol était « un exercice futile, coûteux et dépensier » si Taïwan n’était pas attaqué.

Vos commentaires

Derniers articles de cette catégorieplus