close
RTI françaisTélécharger l'App
Ouvrir
:::

Assouplissement de la loi concernant le ramassage de bois flottant

  • 21-08-2022
  • La Rédaction
Assouplissement de la loi concernant le ramassage de bois flottant
Bois flottant trié par le Bureau des affaires forestières (photo CNA)

Selon les statistiques du Bureau central de la météorologie, l’île de Taïwan est frappée en moyenne par trois typhons par an. Si le passage de ces ouragans provoque presque systématiquement des pertes agricoles et des dégâts matériels de manière générale, il représente parfois une opportunité pour la collecte de bois flottant sur les côtes.

Par le passé, le ramassage de ces déchets naturels par les particuliers n’était autorisé qu’après un premier triage mené par le Bureau des affaires forestières, qui sélectionnait pour l’Etat les morceaux de grande valeur, laissant seulement un mois aux intéressés pour fouiller dans ce qui restait. Beaucoup de sculpteurs et de collectionneurs se plaignaient ainsi du manque de qualité satisfaisante dans le bois flottant restant. Par ailleurs, de nombreux ramasseurs ignoraient les détails de cette règlementation et plusieurs ont même été arrêtés par la police pour s’être appropriés des biens de l’Etat.
Afin de réduire les litiges de ce type, mais aussi d’accorder aux particuliers plus de temps pour la quête de bois flottant, le Bureau des affaires forestières a décidé de l’étendre sur toute l’année, à la seule exception de la période où ses ouvriers procèdent au ramassage du bois, juste après le passage des typhons.

En outre, les bois estimés de grande valeur, comme le cyprès de Taïwan, le cyprès du Japon et le Calocedrus formosana, qui étaient jusqu’ici exclusivement réservé à l’Etat, pourront désormais être ramassés par tout un chacun, à condition que le morceau en question mesure moins de 2 m de long et dispose d’une extrémité d’un diamètre inférieur à 20 cm, ou encore qu’il pèse moins de 50 kilos.

Vos commentaires

Derniers articles de cette catégorieplus