:::

Finalisation de l’évaluation internationale sur le deuxième rapport taïwanais sur la lutte contre la corruption

  • 02-09-2022
  • La Rédaction
Finalisation de l’évaluation internationale sur le deuxième rapport taïwanais sur la lutte contre la corruption
Finalisation de l’évaluation internationale sur le deuxième rapport taïwanais sur la lutte contre la corruption (photo RTI)

Après une semaine de travail, les cinq membres du comité d’évaluation internationale sur le deuxième rapport sur la lutte anti-corruption à Taïwan ont finalisé leur travail aujourd’hui en formulant plusieurs recommandations.

Le juriste péruvien José Ugaz qui dirige le groupe d’experts a indiqué que plusieurs suggestions formulées par les spécialistes lors de l’évaluation internationale du premier rapport taïwanais sur la lutte anti-corruption n’avaient pas encore été appliquées. Cependant, l'évaluation du deuxième rapport national a permis de constater la nécessité de mettre en place des changements majeurs concernant d’autres questions. C’est notamment le cas du projet de loi sur la protection des lanceurs d’alerte qui a été envoyé plusieurs fois au Parlement mais qui n’est toujours pas approuvé. Les membres du groupe d’experts invitent le Parlement à définir ce projet de loi comme loi prioritaire.


Le groupe d’experts estime également qu'il est nécessaire d'inclure les entreprises dans le travail de la lutte contre la corruption, d'encourager la promotion d'une gestion transparente et de recommander un nouvel amendement de la loi sur les sociétés afin d’établir un système d’enregistrement centralisé des bénéficiaires importants des entreprises et des trusts. Ces données doivent être consultables par les autorités judiciaires et la population. Les experts recommandent enfin la mise en place d’une définition des normes suffisantes pour éviter tout abus dans l’utilisation des subventions proposées par l’Etat aux entreprises.

Vos commentaires

Derniers articles de cette catégorieplus