close
RTI françaisTélécharger l'App
Ouvrir
:::

Le Premier ministre défend l’abattage du drone chinois

  • 02-09-2022
  • La Rédaction
Le Premier ministre défend l’abattage du drone chinois
Image d'illustration de drone (Image : Unsplash)

Hier, l’armée taïwanaise a abattu un drone civil à Kinmen, près des côtes chinoises. Aujourd’hui, le Premier ministre Su Tseng-chang (蘇貞昌) s’est exprimé sur ce sujet en précisant que tout appareil volant, quelque soit son pays d’origine, qui entre dans l’espace aérien sans autorisation et ne repart pas après des avertissements répétés doit être traité avec des mesures appropriées conformément aux normes internationales.

Pour le Premier ministre taïwanais, les drones civils chinois ne peuvent pas être tolérés dans l’espace aérien taïwanais : “Nous avons émis des avertissements à répétition face aux drones chinois qui pénètrent dans notre territoire et qui filment même pour faire des propagandes par la suite en Chine. Nous avons également demandé à plusieurs reprises aux Chinois de ne pas envoyer de drones dans notre territoire. Ces actes ont déjà provoqué la colère des Taïwanais. La présidente Tsai Ing-wen a déclaré publiquement que Taïwan apporterait des réponses fortes et efficaces. L’armée taïwanaise a averti cette fois-ci le drone chinois qui a choisi d’ignorer nos avertissements. C’est pourquoi elle a procédé au tir défensif nécessaire.

Le Premier ministre a également réagi aux propos de la porte-parole du bureau chinois des affaires taïwanaises Zhu Fenglian (朱鳳蓮) qui accuse le DPP de médiatiser cet abattage de drone pour créer des tensions et attiser la confrontation dans le détroit de Taïwan. Le  Premier ministre a indiqué que la Chine devrait faire preuve de retenue et savoir ne pas provoquer de problèmes.

Vos commentaires

Derniers articles de cette catégorieplus