:::

Le Kuomintang rappelle sa position concernant le consensus de 1992

  • 12-09-2022
  • La Rédaction
Le Kuomintang rappelle sa position concernant le consensus de 1992
Eric Chu défend la position du Kuomintang concernant le consensus de 1992 (photo CNA)

Le consensus de 1992 est un sujet complexe dans les relations entre Taïwan et la République populaire de Chine, principalement en raison du fait que ce « consensus » n’est pas un accord signé. Le quotidien chinois de « l’assemblée consultative politique du peuple » a récemment publié un article soulignant que les termes du consensus de 1992 ont toujours été « une seule Chine », La notion d’interprétation libre de cette Chine que prône le parti Kuomintang n’a jamais existé.

Ce lundi, le président du parti d’opposition, le Kuomintang (KMT), Eric Chu (朱立倫), a déclaré que les termes d’origine ont toujours été « consensus de 1992, une seule Chine avec interprétation libre » et qu’ils ne peuvent être modifiés. Il ajoutera plus tard que si chaque partie parle différemment d’une Chine unique, c’est une interprétation libre de chacun.

Cette année marque le 30e anniversaire de la rencontre de Hong Kong où les deux rives étaient représentées chacun par un responsable de la SEF ou de l’ARATS, leur organisme semi-officiel. Dans ce cadre, le quotidien « l’assemblée consultative politique du peuple » a publié récemment un article prônant le consensus de 1992 en insistant sur une seule Chine sans interprétation possible de cette Chine.

Eric Chu a quant à lui rappelé que l’approche du Kuomintang envers les relations interdétroit s’appuient sur la stabilité et le pragmatisme. Il a rappelé que la position du Kuomintang était amicale envers le Japon, la Chine et les États-Unis, avec la conviction que cela devait permettre de préserver la paix dans la région.

Vos commentaires

Derniers articles de cette catégorieplus