close
RTI françaisTélécharger l'App
Ouvrir
:::

Audrey Tang fixe les deux premiers objectifs du nouveau ministère des affaires numériques

  • 12-09-2022
  • La Rédaction
Audrey Tang fixe les deux premiers objectifs du nouveau ministère des affaires numériques
Audrey Tang (photo du ministère des Affaires numériques)

Alors que le nouveau ministère des Affaires numériques prend ses marques dans ses différentes fonctions et missions, la ministre du Numérique, Audrey Tang (唐鳳), a partagé, lors d’une émission télévisée, les deux principales missions et tâches de son ministère : négociations commerciales sur le numérique avec les États-Unis et la mise en place de satellites non géostationnaires.

Audrey Tang a souligné que l'objectif de son ministère est de renforcer la résilience numérique de Taïwan pour assurer le fonctionnement des outils numériques en cas de catastrophes majeures dans le pays. Les outils numériques doivent ainsi mieux protéger l’ensemble des Taïwanais.

Elle a cité l’exemple de la guerre russo-ukrainienne en précisant que lorsque l’Ukraine était dépourvue de connexion à travers la fibre optique, elle a pu faire bon usage des satellites non géostationnaires pour faire des diffusions en direct ou communiquer avec d'autres pays, montrant l'importance de cet outil. Par conséquent, la prochaine étape consiste à développer activement des satellites non géostationnaires pour répondre aux besoins de communication urgents des Taïwanais.

Elle a déclaré :  « Au sujet des satellites non géostationnaires, nous commencerons en novembre à accepter les demandes pour une utilisation commerciale. Même si cette utilisation commerciale ne se généralise pas, nous devons en priorité tester les satellites géostationnaires à travers 700 points de géolocalisation à Taïwan et 3 points à l'étranger. De cette manière, si une catastrophe majeure survient, nous n'avons plus besoin de les mettre en place et les définir, nous pouvons passer immédiatement à cette méthode, afin que tout le monde l’utilise immédiatement. »

En réponse aux problèmes de fiscalité que connaît Taïwan, notamment avec les GAFAM, qui ne paient que l'impôt sur les sociétés et aucun impôt sur le revenu, Audrey Tang a également souligné que son ministère entend entamer très prochainement des négociations économiques et commerciales sur le numérique avec les États-Unis.

Vos commentaires

Derniers articles de cette catégorieplus