close
RTI françaisTélécharger l'App
Ouvrir
:::

L’entreprise chinoise VeriSilicon poursuivie pour activités illégales à Taïwan

  • 13-09-2022
  • La Rédaction
L’entreprise chinoise VeriSilicon poursuivie pour activités illégales à Taïwan
(Image d'illustration, wikipedia)

Le Bureau des procureurs de Shilin, à Taipei, vient de terminer son enquête sur le dossier de l’entreprise chinoise VeriSilicon. Selon le rapport du bureau, cette dernière a créé en 2014 une branche à Taïwan par le biais de sa filiale à Hong Kong, sans demander l’autorisation du ministère de l’Economie. La branche taïwanaise, consacrée à la conception de puces électroniques, doit présenter régulièrement ses rapports financiers et budgétaires à VeriSilicon en Chine et tous ses recrutements doivent être approuvés par ce dernier, de même que pour l’acceptation des commandes de ses clients. La branche doit également remettre à la société mère tous ses bénéfices.

En raison de ces pratiques, le Bureau des procureurs a invoqué les dispositions régissant les échanges entre les deux rives du détroit de Taïwan pour inculper le fondateur et président de VeriSilicon Dai Weimin (戴偉民), un Américain d’origine chinoise, et le directeur général de la branche à Taïwan, un certain Zhan (詹) de nationalité taïwanaise. Le Bureau requiert par ailleurs la saisie de la totalité des revenus nets de la branche entre 2014 et 2021, chiffrés à 880 millions de dollars taïwanais (28 millions d’euros).

Vos commentaires

Derniers articles de cette catégorieplus