:::

L'ambassade taïwanaise en Haïti fermée suite à des violences dans le pays

  • 16-09-2022
  • La Rédaction
L'ambassade taïwanaise en Haïti fermée suite à des violences dans le pays
Ambassade taïwanaise en Haïti (site de l'ambassade)

L'ambassade de la République de Chine (Taïwan) en Haïti a fermé mercredi et ce jusqu'à nouvel ordre en raison de grandes manifestations entachées de violences qui se sont déclarées mardi dans plusieurs villes du pays.

La détérioration de la situation sécuritaire dans la capitale haïtienne et plusieurs villes du pays allié de Taïwan dans les Caraïbes a ainsi poussé plusieurs pays à fermer leurs ambassades au public jusqu’ à nouvel ordre, comme la République dominicaine, le Canada, l'Espagne ou encore le Mexique.

Si la situation politique s'est encore détériorée depuis l'assassinat du président Jovenel Moïse en juillet 2021, c'est le prix du carburant qui a été l'élément déclencheur des manifestations, mais la population descendue dans la rue réclame aussi, de manière générale, des prix abordables pour les produits de première nécessité ainsi que la sécurité dans les rues et la démission du Premier ministre Ariel Henry.

Notons que le gouvernement haïtien a annoncé mercredi une augmentation des prix des carburants, qui ne sont déjà plus subventionnés depuis 2018 suite à la fin d'un programme avec le Vénézuela, d'où Haïti recevait tout son pétrole. Les prix des carburants sont un sujet de vives tensions dans le pays depuis cette date et alimentent l'instabilité. L'exemple de l'essence est significatif : le gouvernement a annoncé que les prix du gallon d'essence allait plus que doubler et passerait de 250 gourdes (2,11 €) à 570 gourdes (4,80 €).

Les manifestants ont installé plusieurs blocages de routes dans la capitale, paralysant la ville dont les écoles et les entreprises, y compris les banques qui ont fermé en même temps. De nombreux commerces sont aussi fermés par crainte de pillage.

La diplomatie taïwanaise a précisé dans un communiqué de presse que la fermeture de l'ambassade, située à Pétion-Ville, dans la banlieue de la capitale Port-au-Prince, serait possiblement prolongée en fonction de l'évolution de la situation. Le ministère des Affaires étrangères taïwanais a ajouté que tous les membres de l'ambassade avaient été mis en télétravail, une décision prise pour des raisons de sécurité après le début des manifestations plus tôt dans la semaine et qui pourrait être prolongée selon l'évolution de la situation.

La diplomatie a également déclaré qu'aucune agence gouvernementale haïtienne n'avait été capable de fonctionner normalement au cours des deux derniers jours et que plusieurs ambassades étrangères avaient été visées par des attaques de la foule. C'est pourquoi, poursuit le communiqué, l'ambassade a préparé un plan d'urgence au cas où son personnel devrait évacuer.

 Il est précisé que pour l'instant, tous les ressortissants taïwanais présents sur place sont en sécurité, et que l'ambassade restait en contact avec eux tout en leur déconseillant tout déplacement non nécessaire.

Vos commentaires

Derniers articles de cette catégorieplus