close
RTI françaisTélécharger l'App
Ouvrir
:::

Une interview du président paraguayen jette le doute sur la solidité des relations diplomatiques avec Taïwan

  • 29-09-2022
  • La Rédaction
Une interview du président paraguayen jette le doute sur la solidité des relations diplomatiques avec Taïwan
Les propos du président du Paraguay Mario Abdo Benitez prononcés dans le cadre d'une interview exclusive au journal britannique Financial Times ont jeté le doute sur la solidité des relations diplomatiques avec Taïwan (Image : AFP)

Les propos du président du Paraguay Mario Abdo Benitez prononcés dans le cadre d'une interview exclusive accordée au journal britannique Financial Times ont jeté le doute sur la solidité des relations diplomatiques avec Taïwan.

Mario Abdo Benitez a appelé Taïwan à investir 1 milliard de dollars américains au Paraguay pour l'aider à résister à la pression « énorme » visant à établir des relations diplomatiques avec la Chine, ajoutant que son pays « travaillait avec la présidente de Taïwan pour que le peuple paraguayen sente les réels bénéfices de cette alliance stratégique ».

Taïwan a réagi en niant toute « condition d'échange » dans la relation entre les deux pays, tandis que la diplomatie paraguayenne a par la suite déclaré que les relations bilatérales étaient basées sur « des valeurs communes », sans être soumises à des préconditions.

La porte-parole de la diplomatie taïwanaise Joanne Ou (歐江安) a déclaré que le ministre paraguayen des Affaires étrangères Julio Cesar Arriola Ramirez avait pris l'initiative de contacter l'ambassadeur taïwanais au Paraguay, José Han (韓志正), pour « clarifier » les propos du président.

Julio Cesar Arriola Ramirez a affirmé que son président avait surtout voulu souligner les conditions favorables aux investissements dans son pays en vue d’attirer davantage d’entreprises taïwanaises pour s’orienter vers le marché de l’Amérique du Sud.

Joanne Ou a assuré que les relations avec le Paraguay étaient tout à fait solides : "En réalité, tout le monde a pu voir en septembre que le président Abdo est un ami et un soutien fort de Taïwan. Il s'est exprimé en faveur de Taïwan lors du débat de l'Assemblée générale de l'ONU. Le ministère taïwanais des Affaires étrangères lui adresse d’ailleurs ses sincères remerciements.

Par ailleurs, le 28 septembre, Abdo a assisté à la signature, organisée par le bureau présidentiel paraguayen, d'un accord de coopération sur l'assurance crédit entre l'ICDF de Taïwan et le Fond d'assurance crédit paraguayen pour les micros, petites et moyennes entreprises. Ce dernier, intitulé « programme pour l'aide à l'autonomisation des femmes et à la reprise économique post-pandémie en Amérique latine et aux Caraïbes », témoigne pleinement de l'importance qu'il attache au renforcement de la coopération et aux échanges économiques entre Taïwan et le Paraguay".

La porte-parole de la diplomatie taïwanaise a ajouté que Taïwan continuait d'encourager les investisseurs taïwanais à investir au Paraguay afin de créer une situation « gagnant-gagnant ».

Notons que quatre pays d'Amérique centrale et des Caraïbes ont déjà rompu leurs relations diplomatiques avec Taïwan au cours des cinq dernières années, à savoir le Panama, le Salvador, la République dominicaine et le Nicaragua.

Vos commentaires

Derniers articles de cette catégorieplus