close
RTI françaisTélécharger l'App
Ouvrir
:::

Le ministère de la Défense taïwanais affirme qu'il n'achètera plus de Tesla pour des raisons de sécurité

  • 14-10-2022
  • La Rédaction
Le ministère de la Défense taïwanais affirme qu'il n'achètera plus de Tesla pour des raisons de sécurité
Model S Tesla

Le ministre de la Défense de Taïwan Chiu Kuo-cheng (邱國正) a déclaré qu’en raison de questions de sécurité informatique, l’armée avait décidé de ne plus acheter, pour l’instant, de véhicules Tesla.

Chiu Kuo-cheng a précisé, lors d'une audition au Parlement, que l'armée taïwanaise possédait actuellement sept modèles 3s de Tesla, et que plus aucun achat ne serait fait auprès du constructeur en raison des caméras embarquées dans les véhicules, ce afin d’éviter des éventuelles fuites d’informations concernant les casernes ou les soldats.

Un autre cadre de l'armée, le Général Hsu Chin-teng (許金騰), a précisé que les caméras dont sont équipées les voitures avaient toutes été désactivées pour des raisons de sécurité.

Chiu Kuo-cheng a fait ces déclarations aujourd’hui pour réfuter les propos de médias taïwanais sur le boycott du ministère de la Défense des véhicules Tesla à la suite des déclarations controversées d’Elon Musk au sujet de Taiwan.

Elon Musk avait en effet déclaré la semaine dernière dans une interview accordée au Financial Times que la guerre au sujet de Taïwan était « inévitable », avant de suggérer que Taïwan devienne une Région administrative spéciale, a l'image de celle de Hong Kong.

Des propos qui ont d'abord été condamnés par Pékin et Taipei, avant que l'entrepreneur n'obtienne finalement le soutien du gouvernement chinois. A Taïwan, les déclarations d'Elon Musk ont été critiquées par les deux principaux partis politiques, le DPP et le KMT. Chao Tien-lin (趙天麟), un député du DPP, a ainsi appelé les Taïwanais à boycotter les produits Tesla tant que son PDG ne revenait pas sur ses propos.

Vos commentaires

Derniers articles de cette catégorieplus