:::

Les droits humains à l’ordre du jour de la rencontre des parlementaires allemands avec la Présidente Tsai

  • 24-10-2022
  • La Rédaction
Les droits humains à l’ordre du jour de la rencontre des parlementaires allemands avec la Présidente Tsai
Peter Heidt, membre de la commission parlementaire sur les droits de l'Homme et l'aide humanitaire du Bundestag, lors de son audition auprès de la Présidente Tsai Ing-wen (Photo:CNA)

Au lendemain de son arrivée à Taïwan, la délégation allemande du Bundestag, dirigée par Peter Heidt, membre de la commission parlementaire sur les droits de l'Homme et l'aide humanitaire, a été reçue aujourd'hui par la Présidente Tsai Ing-wen (蔡英文). La Présidente a souligné à cette occasion que Taïwan a réalisé de grands progrès en matière de protection des droits humains ces dernières années.

La Présidente a notamment déclaré : « Nous avons transposé dans la loi nationale les dispositions du Pacte international relatif aux droits civils et politiques, et du Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels dans l'objectif de les appliquer à Taïwan. En 2020, nous avons établi une institution nationale de protection des droits de l'Homme, conformément aux principes de Paris adoptés par l'assemblée générale des Nations unies. Il s'agit de notre Commission nationale des droits de l'Homme, dont le travail contribue à enraciner ces principes au sein de la population taiwanaise. Nous continuons ainsi d'avancer sur la voie d'une nation qui respecte les idéaux des droits de l'Homme. » 

S'adressant aux parlementaires allemands, la Présidente Tsai a dit espérer qu'ils se feront l'écho des efforts de Taïwan en matière de démocratie et de droits humains auprès de la communauté internationale.

Peter Heidt a quant à lui déclaré que cette visite visait à comprendre comment Taïwan se défendait face aux intimidations verbales et militaires chinoises, notamment comment Taïwan s'appuyait sur les droits de l'Homme pour contrer les tentatives d'infiltration de Pékin. Il a par ailleurs souligné que Berlin s'opposait à tout changement unilatéral du statu quo par la force et sans consensus mutuel des deux parties.

En matière de droits humains, Peter Heidt a mentionné lors de son entretien avec Tsai Ing-wen, la question de la peine de mort, qui est toujours en vigueur à Taïwan, rappelant qu'il s'agit d'un traitement inhumain. 

Cette délégation composée de six parlementaires interpartis est la deuxième du Bundestag en visite à Taiwan en un mois. Les parlementaires rencontreront également des défenseurs des droits de l'Homme issus de la société civile avant de quitter Taïwan le 26 octobre.

Vos commentaires

Derniers articles de cette catégorieplus