close
RTI françaisTélécharger l'App
Ouvrir
:::

Lors de son centenaire, la FIDH réitère son soutien à Taïwan

  • 25-10-2022
  • La Rédaction
Lors de son centenaire, la FIDH réitère son soutien à Taïwan
Jean-Luc Romero, adjoint à la Marie de Paris, accueillant le représentant de Taïwan en France, François Wu (Wu, Chih-chung 吳志中), à l’entrée de la Mairie de Paris (Image : CNA)

La fédération internationale pour les droits humains (FIDH), une organisation non-gouvernementale dont le siège est à Paris, a fêté son centième anniversaire dans la soirée du 23 octobre, lors d'une réception à la Mairie de Paris. Le représentant de Taïwan en France, François Wu (Wu, Chih-chung 吳志中), y a été invité. Dans le contexte des initimidations chinoises lors du récent Congrès national du Parti communiste chinois, de nombreuses personnalités ont exprimé leur soutien envers Taïwan.

Jean-Luc Romero, adjoint à la Marie de Paris, chargé des droits humains, de l'intégration et de la lutte contre les discriminations, a condamné dans son discours les menaces de Pékin à l'encontre de Taïwan, ainsi que les violations des droits de l'Homme en Chine, et a réitéré le soutien de la Mairie de Paris envers Taiwan.

Alice Mogwe, présidente de la FIDH, et Eléonore Morel, directrice générale, ont quant à elles rappelé que Taïwan avait été choisi pour accueillir le 40e Congrès mondial de la FIDH en 2019, parce que Taiwan est un modèle en matière de démocratie et de respect des droits humains en Asie.

François Wu (Wu, Chih-chung 吳志中) a souligné que Taiwan avait été le pays le plus mentionné au cours de la soirée, et ce, de manière positive, parce que Taiwan était associé au respect des droits humains. Selon lui, le fait que l'attitude de Pékin ait été condamnée dans les discours, démontre une fois de plus toute l'importance de Taiwan. Par ailleurs, lors de cette réception, de nombreux invités ont employé le mot « ambassade » pour désigner le représentation de Taipei en France.

Marie Arena, présidente de la sous-commussion des droits de l'Homme au Parlement européen, et l'Ambassadrice française pour les droits de l'Homme, Delphine Borione, étaient également présentes. Le Secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres et le Président français Emmanuel Macron ont tous deux envoyé un message vidéo de félicitations à la FIDH pour l'occasion.

Pour mémoire, la FIDH, fondée en 1922, est la plus ancienne ONG de défense des droits de l'Homme au monde. Elle fédère 192 organisations dans 117 pays. Elle entame actuellement pour son centenaire une conférence de quatre jours, réunissant des organisations de défense des droits humains du monde entier. L'Association taïwanaise de défense des droits de l'Homme (TAHR), membre de la FIDH, a été invitée à y participer.

Vos commentaires

Derniers articles de cette catégorieplus