close
RTI françaisTélécharger l'App
Ouvrir
:::

Peste porcine africaine : pas de procuration envisagée conernant le vaccin vietnamien

  • 26-10-2022
  • La Rédaction
Peste porcine africaine : pas de procuration envisagée conernant le vaccin vietnamien
Elevage porcin (photo d'illustration, CNA)

La douane taïwanaise interdit strictement depuis plusieurs années l’importation de produits procins afin de prévenir la propagation de la peste porcine africaine dans le pays.

Aujourd’hui, lors d’une réunionn de la Commission parlementaire de l’économie, la députée du Parti démocrate progressiste (DPP) Chiu Yi-ying (邱議瑩) a interrogé le président de la Commission ministérielle de l’agriculture Chen Chi-chung (陳吉仲) sur une éventuelle introduction d’un vaccin contre cette maladie élaboré au Vietnam, au vu que le vaccin avait déjà été approuvée par le Département de l’agriculture américain.

Chen Chi-chung a écarté ce recours en précisant que le vaccin en question n’avait pas encore été approuvé par l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE) en raison de doutes persistants sur son efficacité.

Il a indiqué que pour l’heure, le contrôle strict à la douane serait maintenu non seulement sur les bagages des voyageurs mais aussi sur les colis envoyés via la poste ou les sociétés de livraison rapide. Selon le bureau douanier, la Chine, le Vietnam et la Thaïlande sont les trois principales sources des colis suspects.

A noter qu’à l’heure actuelle, tous les bagages, aussi bien les bagages en soute que les bagages à main, doivent passer aux rayons X. Tout produit importé contenant du porc est passible d’une amende de départ de 200 000 dollars taïwanais (6 223 €), qui peut ensuite atteindre un plafond d’un million de dollars taïwanais (31 100 €).  Par ailleurs, pour éviter toute transmission dans les élevages porcins par voie alimentaire, tous les restes de table doivent être portés à ébullition avant d’être donnés au bétail.

Vos commentaires

Derniers articles de cette catégorieplus