close
RTI françaisTélécharger l'App
Ouvrir
:::

Un groupe de parlementaires en visite à Taïwan appellent à des liens renforcés avec l'île

  • 03-11-2022
  • La Rédaction
Un groupe de parlementaires en visite à Taïwan appellent à des liens renforcés avec l'île
La délégation de l’IPAC (Inter-parlimentary Alliance on China) arrivée à Taïwan mardi pour une visite de quatre jours (du 1er au 4 nov.) a été reçue ce matin par la présidente de la République Tsai Ing-wen (蔡英文) (Image : CNA)

La délégation de l’IPAC (Inter-parlimentary Alliance on China) arrivée à Taïwan mardi pour une visite de quatre jours (du 1er au 4 nov.) a été reçue ce matin par la présidente de la République Tsai Ing-wen (蔡英文).

Parmi les 12 membres de la délégation figurent 8 députés européens, dont 5 co-présidents de l’Alliance, à savoir l'Allemand Reinhard Butikofer, la Belge Els Van Hoof, l'Ukrainien Mykola Kniazhytskyi, le Néerlandais Sjoerd Sjoerdsma ainsi que le Kosovar Avdullah Hoti. Notons que c'est la toute première visite sur l’île d’une délégation officielle de l’IPAC.

L’IPAC regroupe des élus de 29 pays sur les cinq continents. Fondée en juin 2020, l’Alliance a vivement condamné la Chine qui a tenté d’intimider Taïwan par ses exercices militaires à balle réelle près de Taïwan suite à la visite de la présidente de la Chambre des représentants américaine Nancy Pelosi en août dernier. L’IPAC a par ailleurs plaidé à maintes occasions en faveur de la participation de Taïwan aux activités internationales.

Lors de la rencontre avec des membres du Parlement taïwanais, qui a eu lieu au Yuan législatif, les membres de l'IPAC ont appelé à plus de coopération économique et commerciale mais aussi à davantage d'échanges diplomatiques et parlementaires entre leurs pays et Taïwan.

La députée allemande Gyde Jensen, aussi présidente de la Commission des droits de l'homme et de l'aide humanitaire au sein du Bundestag, s'est exprimée au nom de la délégation et a également déclaré que les membres de l'alliance étaient résolument engagés à soutenir la paix, la prospérité et la stabilité de Taïwan.

Gyde Jensen a affirmé que l'IPAC était « solidaire avec Taïwan » et « souhaitait défendre la démocratie taïwanaise », et que la visite de sa délégation intervenait à l'heure où Taipei faisait face à des « menaces grandissantes » de la part du gouvernement chinois.

La députée a aussi dénoncé les méthodes de Pékin qui consistent à « augmenter la pression économique sur le pays et à isoler Taipei de la communauté internationale ».

Le député néerlandais Sjoerd Sjoerdsma a lui déclaré que les sanctions imposées par le gouvernement chinois avaient seulement pour effet d’encourager les visites de parlementaires étrangers à Taïwan. Notons que le député, connu pour dénoncer les violations des droits de l’homme en Chine, est interdit d’entrée sur le territoire chinois depuis mars 2021.

Enfin, le député européen Reinhard Bütikofer, qui a été hospitalisé après avoir été testé positif au Covid-19 après son arrivée à Taïwan, a reçu la Grande médaille de la diplomatie, que le ministre taïwanais des Affaires étrangères Joseph Wu lui a remis lors d’une cérémonie virtuelle en reconnaissance à « des décennies d’efforts pour promouvoir les relations entre Taïwan et l’Allemagne ».

Vos commentaires

Derniers articles de cette catégorieplus