close
RTI françaisTélécharger l'App
Ouvrir
:::

Morris Chang confirme le plan de construction d'une usine de semiconducteurs de 3 nm en Arizona

  • 21-11-2022
  • La Rédaction
Morris Chang confirme le plan de construction d'une usine de semiconducteurs de 3 nm en Arizona
Morris Chang à son retour de l'APEC (Photo CNA)

Le fondateur du géant taïwanais des semiconducteurs Taïwan Semiconductor Manufacturing Co. (TSMC) Morris Chang (張忠謀) a confirmé aujourd'hui que l'entreprise allait construire une fonderie de semiconducteurs de 3 nm dans l'Etat américain de l'Arizona.

C'est lors d'une conférence de presse organisée ce matin suite au retour à Taïwan de la délégation taïwanaise du sommet des dirigeants économiques de l'APEC, qui s'est conclu samedi en Thaïlande, que Morris Chang a été interrogé par les médias sur la progression de la construction d'usines à l'étranger : « A propos des 3 nm, TSMC a un plan qui est presque définitif. Il s’agit de lancer la phase II dans le site de l’Arizona. Ici, la fonderie de 5 nm est la phase I et celle de 3 nm, la phase II ».

TSMC est en train de construire une fonderie de semiconducteurs de 5 nm en Arizona, ce qui en ferait, selon Morris Chang, l'usine de TMSC produisant les semiconducteurs les plus avancés aux Etats-Unis. Le fondateur de TSMC a précisé que pour l'instant, le processus de fabrication le plus avancé à Taïwan était celui utilisé pour produire les plaques de 3 nm.

Avec les propos de Morris Chang d’aujourd’hui, c'est la première fois que TSMC confirme les propos des médias nationaux et internationaux rapportant que l'entreprise taïwanaise allait étendre ses investissements aux Etats-Unis en y faisant construire une fonderie pour les plaques de 3 nm.

Notons que la fonderie de TMSC en Arizona, un projet de 12 milliards de dollars américains d'investissements, doit voir sa production débuter en 2024 avec un objectif de production de 20 000 plaques de 5 nm par mois.

Une cérémonie doit être organisée le 6 décembre pour marquer l'installation du 1er set d'équipements de production dans l'usine, cérémonie à laquelle plusieurs hauts-représentants américains ainsi que le président Joe Biden lui-même a été invité, même si Morris Chang a reconnu qu'il ne savait pas si le président américain pourrait répondre présent à l'invitation.

Notons que le fondateur de TSMC, qui été l'envoyé de Tsai Ing-wen (蔡英文) pour représenter la présidente taïwanaise lors du sommet, a rencontré en marge du sommet la vice-présidente américaine Kamala Harris avec laquelle il a principalement discuté, selon Chang, de semiconducteurs.

Morris Chang a aussi confirmé que plusieurs pays avaient demandé à TSMC d'y construire une usine de fabrication de semiconducteurs mais a refusé de révéler les noms des pays, tout en indiquant que l'entreprise ne pouvait pas investir en même temps dans autant d'endroits.

 

Vos commentaires

Derniers articles de cette catégorieplus