close
RTI françaisTélécharger l'App
Ouvrir
:::

Taïwan se dit « préoccupé » d'une rencontre entre le chef de la diplomatie hondurien et le vice-ministre chinois des Affaires étrangères

  • 19-01-2023
  • La Rédaction
Taïwan se dit « préoccupé » d'une rencontre entre le chef de la diplomatie hondurien et le vice-ministre chinois des Affaires étrangères
Drapeaux du Honduras et de Taïwan (Image : archive RTI)

Le ministère taïwanais des Affaires étrangères a récemment confirmé avoir chargé l’ambassadrice taïwanaise au Honduras Vivia Chang (張俊菲) d’exprimer la grande préoccupation de Taïwan suite à la récente rencontre, le 1er janvier dernier, entre le ministre des Affaires étrangères du Honduras Enrique Reina et le vice-ministre des Affaires étrangères chinois Xie Feng (謝峰).

Le journal hondurien La Prensa avait rapporté, le même jour, la rencontre entre les deux représentants lors de la cérémonie d'inauguration du président brésilien Lula da Silva à Brasília.

Suite à la rencontre, Reina avait précisé que les discussions s'étaient concentrées sur une possible participation de la Chine dans la construction du barrage hydroélectrique Patuca au Honduras, dont les travaux ont commencé en 2011.

Mais à Taïwan, la rencontre inquiète et Taipei craint que Pékin ne tente de convaincre le Honduras de rompre ses liens diplomatiques officiels avec Taïwan au profit de la Chine.

Le ministère des Affaires étrangères a mis en garde, à travers Vivia Chang, contre les « fausses promesses » formulées par Pékin aux alliés diplomatiques de Taïwan, qui visent, selon Taipei, à diminuer encore un peu plus la présence internationale de Taïwan.

Notons que le Honduras et la République de Chine, nom officiel de Taïwan, ont établi des relations diplomatiques en 1941, lorsque Taïwan était encore sous l'occupation japonaise et que le gouvernement de la République de Chine était basé en Chine.

Vos commentaires

Derniers articles de cette catégorieplus