close
RTI françaisTélécharger l'App
Ouvrir
:::

Jens Stoltenberg appelle au renforcement de la coopération OTAN-Japon face à la menace chinoise

  • 01-02-2023
  • La Rédaction
Jens Stoltenberg appelle au renforcement de la coopération OTAN-Japon face à la menace chinoise
Le secrétaire générale de l'OTAN Jens Stoltenberg (à g.) et le Premier ministre japonais Fumio Kishida (à d.) en conférence de presse conjointe (site OTAN)

Le secrétaire général de l’Organisation du traité de l’Atlantique nord (OTAN) Jens Stoltenberg a rencontré mardi à Tokyo le Premier ministre japonais Fumio Kishida pour des discussions sur la sécurité régionale.

Lors de la conférence de presse conjointe qui s’est tenue après l’entretien, Stoltenberg a dénoncé les tentatives de Moscou et de Pékin de remise en cause de l’ordre mondial par leurs agressions militaires et a invité le Japon à renforcer sa coopération avec l’OTAN. L’ancien Premier ministre de Norvège a déclaré que la sécurité transatlantique et la sécurité indopacifique étaient profondément interconnectées et que l’OTAN était très préoccupée par ce qui se passait dans l’Indopacifique.

Stoltenberg a averti qu’une victoire de la Russie en Ukraine, le monde pourrait envoyer un mauvais message aux agresseurs autoritaires leur indiquant qu’ils pourraient atteindre leur objectif par force, ce qui serait très dangereux. Il a ajouté que Pékin observait la situation avant de prendre ses futures décisions quant à ses déploiements militaires dans le détroit de Taïwan. Le secrétaire général a donc exhorté Tokyo à rester uni avec l’OTAN et ferme dans la défense de la démocratie et de la liberté.

Enfin, Stoltenberg a affirmé que Pékin renforçait continuellemnt son armement et notamment ses armes nucléaires, ce qui constituait un défi de taille pour la paix dans la région indopacifique. Il a dit soutenir la position de Tokyo qui qualifiait la conduite de la Chine de « préoccupation sérieuse », et a salué la décision du gouvernement japonais d’augmenter de manière significative son budget pour la défense nationale, qui représentera désormais pas moins de 2 % du PIB du pays.

Vos commentaires

Derniers articles de cette catégorieplus