close
RTI françaisTélécharger l'App
Ouvrir
:::

Désertion d’un soldat taïwanais dont la présence a été signalée en Chine

  • 14-03-2023
  • La Rédaction
Désertion d’un soldat taïwanais dont la présence a été signalée en Chine
Illustration garde-cotes à Kinmen (photo CNA)

Un soldat dénommé Chen, basé sur l’îlot d’Erdan, dans l’archipel de Kinmen, à moins de 5 km des côtes chinoises, est porté disparu depuis le 9 mars dernier. Le président de la Commission ministérielle des Affaires continentales (MAC), Chiu Tai-san (邱太三), a indiqué hier que l’on savait désormais qu’il se trouvait en Chine, à Xiamen.

Lors d’une séance de questions au Yuan législatif aujourd’hui, le ministre de la Défense, Chiu Kuo-cheng (邱國正), a précisé qu’un avis de désertion avait déjà été publié et que ce sujet serait traité conformément à la loi au retour du soldat en question. Selon le code des forces armées taïwanaises, la désertion est passible de plusieurs années de prison.

Interrogé sur les motivations de ce soldat à déserter et à se rendre en Chine, le ministre a déclaré qu’il y avait beaucoup de spéculations, mais qu’à priori, il ne s’agissait pas d’un problème de punition disciplinaire. Selon le ministre, ce n’est qu’en interrogeant ce soldat à son retour qu’il sera possible de donner une explication juste de ce qui s’est passé.

Quant au fait que des informations concernant les forces militaires taïwanaises basées sur l’îlot Erdan aient pu être dévoilées à l’armée chinoise, constituant une menace à la sécurité, Chiu Kuo-cheng (邱國正), a déclaré que son ministère prendrait des précautions notamment en procédant à des ajustements en termes de positionnement des troupes, ce qui est d’ailleurs le cas régulièrement, indépendamment de cette désertion.

Vos commentaires

Derniers articles de cette catégorieplus