close
RTI françaisTélécharger l'App
Ouvrir
:::

Le gouvernement taïwanais se tourne vers d'autres pays pour augmenter le nombre de ses travailleurs migrants

  • 23-03-2023
  • La Rédaction
Le gouvernement taïwanais se tourne vers d'autres pays pour augmenter le nombre de ses travailleurs migrants
Face à une pénurie de main-d'œuvre, Taiwan est devenue une destination majeure pour les travailleurs originaires d'Asie du Sud-Est, et en particulier des Philippines, du Vietnam et d'Indonésie. Plus de 600 000 travailleurs migrants sont employés à Taïwan, en particulier dans le secteur de la manufacture et dans le soin aux personnes (Image : CNA)

La ministre du Travail taïwanais Hsu Ming-chun (許銘春) a déclaré aujourd'hui que les autorités signeraient probablement, au second semestre, un protocole d'entente avec un autre pays afin d'augmenter le nombre de travailleurs migrants accueillis à Taïwan.

La ministre a toutefois indiqué que le moment n'était pas encore venu de révéler le nom du pays avec lequel Taïwan était en train de négocier.

Face à une pénurie de main-d'œuvre, Taïwan est devenue une destination majeure pour les travailleurs originaires d'Asie du Sud-Est, et en particulier des Philippines, du Vietnam et d'Indonésie. Plus de 600 000 travailleurs migrants sont ainsi employés à Taïwan, en particulier dans le secteur de la manufacture et dans le soin aux personnes. Et pourtant, de nombreux secteurs tels que l'agriculture ou l'hôtellerie continuent d'être confrontés à de sérieuses pénuries de main-d'œuvre.

Hsu a précisé que lorsque le Premier ministre Chen Chien-jen (陳建仁) lui avait demandé de rester en poste lors du remaniement du gouvernement en janvier dernier, il avait insisté sur l'importance de répondre à ces pénuries de main d'œuvre, qui sont particulièrement criantes dans le secteur de l'hôtellerie. Hsu a indiqué que les travailleurs de cet autre pays pourraient être employés dans l'hôtellerie.

La ministre a ajouté que le ministère travaillait également sur l'élaboration d'un programme spécial visant à encourager les femmes en fin de carrière et les mères ayant quitté la vie active à réintégrer le marché du travail grâce à des subventions, et a assuré que le ministère chercherait d'abord à occuper ces postes avec ces personnes avant d'avoir recours aux travailleurs migrants.

Vos commentaires

Derniers articles de cette catégorieplus