close
RTI françaisTélécharger l'App
Ouvrir
:::

Le vice-chef de comté de Taitung en visite en Chine pour réclamer la reprise des exportation de fruits

  • 23-03-2023
  • La Rédaction
Le vice-chef de comté de Taitung en visite en Chine pour réclamer la reprise des exportation de fruits
Le vice-chef du comté de Taitung Wang Chih-hui (王志輝) s'est envolé hier pour la Chine a la tête d'un groupe d'agriculteurs taïwanais dans le but de convaincre les autorités chinoises de lever l'interdiction touchant l'importation en Chine d'atemoyas taïwanaises (Image : archive CNA)

Le vice-chef du comté de Taitung Wang Chih-hui (王志輝) s'est envolé hier pour la Chine à la tête d'un groupe d'agriculteurs taïwanais dans le but de convaincre les autorités chinoises de lever l'interdiction touchant l'importation en Chine d'atemoyas taïwanaises.

L'atemoya (Annona squamosa x A. cherimola ), appelée à Taïwan « pomme à sucre-ananas » (鳳梨釋迦), est un hybride obtenu aux Etats-Unis au début des années 1900 entre la pomme-cannelle et la chérimole. C'est un fruit très populaire à Taïwan, qui est aujourd'hui le premier producteur mondial de cette variété hybride avec, selon les chiffres de la commission ministérielle de l'agriculture, plus de 2856 hectares cultivés en 2020 dont plus de 90% dans le comté de Taitung.

Les autorités chinoises ont suspendu l'importation sur le sol chinois d'atemoyas taïwanaises en septembre 2021, portant un coup dur au secteur agricole du comté de Taitung. Pékin avait invoqué des raisons sanitaires, affirmant que des cochenilles avaient été trouées dans les livraisons d'atemoyas taïwanaises, mais Taipei avait jugé que la décision était une sanction déguisée visant à faire pression sur le gouvernement taïwanais.

Le président de la commission ministérielle de l'agriculture Chen Chi-chung (陳吉仲) s'est défendu d'avoir voulu entraver le voyage de la délégation en approuvant la demande d'autorisation au dernier moment : « Nous sommes très optimistes, reconnaissants et tout à fait prêts à exporter les produits agricoles taïwanais vers le monde entier, quelque soit la transaction agricole, surtout du commerce de pays à pays, avec des régulations sanitaires en place, et en particulier relevant des gouvernements centraux. »

Alors que la saison des atemoyas a déjà commencé à Taïwan, Wang Chih-hui et les agriculteurs de sa délégation espèrent obtenir la reprise des exportations du fruit vers la Chine.

Wang a indiqué que les prix du fruit avaient chuté de plus de 50 % depuis la suspension des exportations vers la Chine, impactant fortement le secteur agricole local. Avant la mesure chinoise, le prix d'achat à l'agriculteur était d’environ 133 dollars taïwanais (4,07 euros) le kg avant de tomber à environ 1,5 euros en 2022 et à 0,6 euros le kg en 2023.

Notons que le gouvernement de Taitung a aussi envoyé une délégation à Singapour en décembre dernier dans le but de promouvoir les ventes d'atemoyas. Le mois dernier également, Taïwan a réussi à exporter 3000 kg d'atemoyas vers le Brunei.

Vos commentaires

Derniers articles de cette catégorieplus