close
RTI françaisTélécharger l'App
Ouvrir
:::

La Chambre des représentants américaine adopte un texte favorisant les échanges avec Taïwan

  • 23-03-2023
  • La Rédaction
La Chambre des représentants américaine adopte un texte favorisant les échanges avec Taïwan
Chambre des représentants des Etats-Unis (photo Pixabay)

La Chambre des représentants américaine a adopté hier un texte qui oblige le département d'Etat à évaluer régulièrement les directives concernant les échanges avec Taïwan.

Le Taiwan Assurance Implementation Act, introduit à la Chambre le 24 février dernier par la représentante républicaine du Missouri Ann Wagner, a été adopté à une écrasante majorité, à savoir 404 voix contre 7 .

Le texte adopté hier vient amender le Taiwan Assurance Act de 2020. En plus d'instaurer une évaluation régulière des directives sur les échanges avec Taïwan, il obligera également le département d'Etat américain à soumettre un rapport au Congrès au moins une fois tous les deux ans dans le but de renforcer la surveillance des relations entre les Etats-Unis et Taïwan.

Selon le texte, le secrétaire d'Etat américain devra aussi identifier les opportunités pour lever toute limitation restante concernant les échanges entre Washington et Taipei, et mettre sur pied un plan pour y parvenir.

Ann Wagner, qui est également la vice-présidente de la commission des affaires étrangères de la Chambre des représentants, a affirmé que la proposition de loi avait été introduite afin de « renforcer la surveillance parlementaire des relations entre les Etats-unis et Taïwan et de s'assurer que les changements des politiques américaines envers Taïwan visaient à approfondir et à renforcer cette importante relation ».

Dans un communiqué publié hier par son cabinet, la représentante a précisé que pendant des décennies, il avait été défendu à la plupart des hauts représentants des branches de l'exécutif, y compris des hauts-cadres de l'armée, de se rendre à Taïwan, ce afin d'apaiser la Chine, et qu'inversement, les hauts représentants taïwanais ne pouvaient pas non plus se rendre aux Etats-Unis.

De plus, les rencontres entre représentants états-uniens et taïwanais étaient soumises à de nombreuses contraintes protocolaires « compliquées et arbitraires » lors de leurs rencontres, et devaient par exemple mener leurs réunions dans des hôtels plutôt que dans des bâtiments officiels du gouvernement fédéral. De plus, aucun uniforme ou insigne officiel ne pouvait être porté par les représentants officiels.

Ann Wagner a précisé que toutes ces directives avaient été abolies en janvier 2021 par l'ex-secrétaire d'Etat Mike Pompeo, mais que la plupart avaient été remises en place par l'administration du président Joe Biden.

Notons que le Taiwan Assurance Implementation Act doit encore être adopté au Sénat et ratifié par le président américain avant de devenir une loi.

Vos commentaires

Derniers articles de cette catégorieplus