:::

Radio Taiwan InternationalRadio Taiwan InternationalL’Asie à l’honneur au Festival International du documentaire de Taïwan (TIDF)

  • 03-05-2022
La revue Asie-Pacifique
Le documentaire thaïlandais Danse macabre au Festival international du documentaire de Taiwan (TIDF) (Image : TIDF)

Le Festival international du documentaire de Taïwan projettera son premier film vendredi, ouvrant le bal pour 10 jours intenses de documentaires avec un programme riche et varié. Et comme chaque édition, le festival propose une large sélection de films asiatiques avec tout d’abord la Compétition des films asiatiques qui est la compétition la plus importante du festival et offre les plus gros prix à ses gagnants.

Wanling, chargée de la programmation du festival, explique que cette section explore la mémoire et l’histoire des différents pays de la région et accorde une importance particulière aux phénomènes de migrations, tout en dépeignant un portrait collectif de l’Asie moderne.

Parmi les 15 titres présentés dans la “Asian Vision Competition”, on trouve notamment le long-métrage 206: Unearthed, un film sud-coréen qui se penche sur le travail d’anciens enquêteurs de la Commission de vérité et de réconciliation, une commission de justice transitionnelle formée plusieurs décennies après la guerre de Corée pour enquêter sur les différents massacres perpétrés pendant le conflit. Après que la commission a été fermée de manière précoce en 2010, plusieurs enquêteurs ont décidé de se regrouper pour continuer leurs recherches et tenter de découvrir la vérité par eux-mêmes.

Au programme également, le film indien A Rifle and a Bag, qui suit la vie quotidienne d’une famille qui tente de se reconstruire après avoir combattu dans les rangs des Naxalites, un mouvement de guérilla maoïste actif en Inde depuis 1967.

La sélection a donc le mérite de se pencher sur des histoires peu connues, comme celle, encore, des quelques 2000 réfugiés kurdes installés dans la banlieue de Tokyo dans les années 1990 et dont la majorité sont encore aujourd’hui toujours considérés comme des immigrants illégaux.

Comme chaque édition, le Festival propose également cette année une section spéciale consacrée aux documentaires indépendants chinois, qui est en fait dédiée, de manière plus large, des documentaires en langue chinoise.

Et enfin, un programme spécial est dédié aux Philippines, avec 46 films qui mêlent documentaire et fiction, répartis en 11 thèmes tels que activisme vidéo, animation et action ou encore récits coloniaux avec notamment le film de 2009 de Raya Martin, Independencia, un film en noir et blanc qui suit la fuite d’une mère et de son enfant dans les montagnes lors de l’arrivée de l’armée américaine.

Animateur(s) de l’émission

Vos commentaires