Retour sur l'opération inédite de déménagement des trésors de la Cité interdite à Taïwan

  • 16-10-2020
  • Lisa Duffaud
Travail sur les caisses dans l'atelier de Beigou (Image : Aimable crédit du Musée national du Palais)

L’histoire du Musée national du Palais est plutôt bien connue, notamment en raison de son aspect dramatique. On s’imagine aisément cette période chaotique, et un sentiment d’urgence qui a accompagné la retraite du KMT à Taïwan face à l’avancée des forces communistes. On s'imagine la préparation, dans l’urgence, de la fuite du gouvernement, de ses soutiens, d’une partie de la population et, bien sûr, la célèbre histoire des trésors de la Cité interdite de Pékin, qui furent envoyés à Taïwan par bateau en trois cargaisons.

La Musée du Palais célèbre justement cette année le 70ème anniversaire du déménagement des trésors du Palais à Taïwan, avec une exposition spéciale consacrée à cette partie très particulière de l’histoire de Taïwan et du musée.

Song Zhaolin (宋兆霖), directeur du département de la bibliothèque et de la documentation au sein du Musée, revient sur cette opération de déménagement exceptionnelle : « Les trois cargaisons d’artefacts de la Citée interdite représentaient 2971 caisses au total. Le Musée central avait aussi préparé 852 caisses, la Bibliothèque centrale 644, la Bibliothèque de Pékin 18 caisses avec notamment des cartes anciennes, et enfin, le ministère des Affaires étrangères avait aussi 60 caisses pleines de traités et de documents historiques importantes à transporter à Taïwan »

Le gouvernement s’est mis à la recherche d’un endroit sûr, reculé, et au pied d’une montagne afin de pouvoir y creuser un grand entrepôt pour y cacher ces trésors en lieu sûr. C’est le village de Beigou, dans l’arrondissement de Wufeng, près de la ville de Taichung, qui a ainsi été sélectionné, sur la base de tous ces critères.

La période de stockage à Beigou a pris fin en 1965, avec la construction du Musée national du Palais à Waishuangxi, dans le nord de Taipei. Pendant ces 15 années, malgré les conditions difficiles, le Musée a tout de même assuré ses fonctions d’édition, de publication, de conservation, et même d’exposition. Le Musée fit en effet voyager certains objets de la collection dans 5 villes américaines : Washington, New York, Boston, Chicago et San Fransisco, attirant plus de 465 000 visiteurs.

Le bâtiment de Beigou a été classé « bâtiment historique » après avoir servi de studio de cindéma et de bureau de l’orchestre symphonique, et après avoir été sévèrement endommagé par le grand tremblement de terre de Jiji en 1999.

Le terrain a finalement été vendu au domaine privé et déclaré bâtiment historique en 2014. Le gouvernement municipal de Taichung prépare actuellement un plan de rénovation et de revalorisation. En attendant de pouvoir de nouveau visiter ce bâtiment, l’exposition sur ces 15 années très spéciales du Musée national du Palais est ouverte au public depuis le 9 octobre, et ce jusqu’au 7 mars 2021.

Vos commentaires